https://voyagerlive.org Sun, 20 Oct 2019 16:17:57 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=5.2.4 63409871 Voyager GE 19.10 Developpement https://voyagerlive.org/voyager-ge-19-10-developpement/ https://voyagerlive.org/voyager-ge-19-10-developpement/#comments Wed, 09 Oct 2019 11:19:49 +0000 https://voyagerlive.org/?page_id=17031

Bonjour à tous.
Bientôt Voyager GE 19.10 vers fin Octobre 2019 qui continue l’aventure avec le bureau Gnome version 3.34 en introduisant de nouvelles fonctionnalités. Avec la promesse enfin réalisé d’avoir un système Gnome léger, rapide, fluide et performant. Cette version est basé sur le noyau Linux 5.3 et la distribution Ubuntu Eoan Ermine. La 19.10 est une version intermédiaire avec mise à jour de 9 mois qui prépare la future version 20.04 LTS – Long-term support – de 5 ans qui arrive tous les 2 ans, où Voyager se déclinera en 2 versions, Gnome Shell et Xfce. Aussi vous pourrez choisir selon vos souhaits et capacités machines. L’idée générale de Voyager est d’introduire dans Gnome des extensions préinstallés et, des scripts regroupés dans une Box qui optimisent le système avec, un choix de logiciels nécessaires. L’ensemble dans une ergonomie repensée. Une vidéo et une présentation images sont à votre disposition. A bientôt pour cette nouvelle aventure humaine et numérique.

Attention, comme pour la 19.04 la version Gnome pour Voyager GE 19.10 est toujours une version test encore jeune pour voir si cela plaît ou pas, qui va se développer, se modifier, s’affiner dans le temps selon les retours utilisateurs…Des problèmes de compatibilités peuvent exister entre des extensions exotiques ici qui ne sont plus mises à jour et le système. Si c’est le cas, n’hésitez pas à désactiver les extensions. Voyager est passé de 2 extensions de Ubuntu original à 25 avec une grande partie activées. Merci.

Vidéo Voyager GE 19.10

]]>
https://voyagerlive.org/voyager-ge-19-10-developpement/feed/ 1 17031
Voyager GS 10 Debian Buster – Gamers https://voyagerlive.org/voyager-gs-10-debian-buster/ https://voyagerlive.org/voyager-gs-10-debian-buster/#comments Wed, 11 Sep 2019 06:29:13 +0000 https://voyagerlive.org/?page_id=16921

Qu’est-ce que Debian ? fr >
What is Debian ? en >
List Videos GS Voyager 10 Debian Buster >

Bonjour à tous.
Je vous présente Voyager GS 10, Edition Gaming basé sur Debian Buster 10.1 Hybrid, composé d’une version unique Gnome non-free et free 64 bits avec l’ensemble des firmwares → installés pour ceux qui auraient des problèmes de compatibilités matériels. Version construite autour du nouveau bureau Gnome 3.30 → et le noyau Linux 4.19 → Attention, Voyager GS 10 n’est qu’une variante poussée de Debian Buster. Toute la structure interne de Debian 10 est laissée par défaut afin d’éviter tous problèmes de sécurités et de packages et toutes les mises à jour proviennent de Debian officiel. C’est aussi une version internationale car toutes les langues et traductions ont été conservées.

Ont été rajouté pour la version GS Edition Gaming la plateforme jeux Steam couplé à Steam session linux pour démarrer la session directement avec Steam. A été intégré l’émulateur Wine 4.15 Staging + Dxvk scripts optimisés pour les jeux avec les drivers VulkanWinetricks pour l’émulation avec des scripts de configurations. Gnome Twitch est aussi de la partie pour les vidéos Gamers avec aussi Lutris et PlayOnlinux, d’autres plateformes de jeux linux. Le but étant d’offrir clé en main, la possibilité de démarrer ses jeux en Steam linux ou par l’émulateur Wine-Staging avec la dernière mise à jour, aussi facilement que possible.

Bien que Voyager GS s’adresse aux joueurs a cependant été laissé une partie des configurations de Voyager 10 pour ceux qui souhaiteraient avoir les 2 plateformes, standard allégé Voyager et Gamers. Aussi, on pourra autant utiliser la GS et faire tout autre chose avec la standard, au besoin. Le but n’étant pas d’avoir plein de jeux ni de multiples configurations jeux mais juste le nécessaire.

Parmi les nouveautés Debian Buster standard, la sécurité est à l’honneur avec la prise en charge de SecureBoot →  pour les architectures amd64, i386. Cela signifie que les utilisateurs ne seront plus obligés de désactiver la prise en charge de Secure Boot dans la configuration du microprogramme. Il y a aussi l’activation d’AppArmor → sur les nouvelles installations, le choix de Wayland comme serveur d’affichage par défaut pour GNOME avec le noyau Linux 4.19.0-4. Pourquoi Wayland lien ici ? →  Cette nouvelle distribution utilise les versions du noyau LTS entraînant ainsi un support matériel bien meilleur, ainsi qu’un cycle de maintenance de 5 ans. L’idée générale de Voyager est d’introduire dans Gnome des extensions préinstallées et, des scripts regroupés dans une Box qui optimisent le système avec, un choix de logiciels nécessaires. L’ensemble dans une ergonomie repensée. Une vidéo et une présentation images sont à votre disposition. A bientôt pour cette nouvelle aventure humaine et numérique.

Pourquoi Gnome Shell maintenant ? Parce que Voyager avait abandonné pour toutes ses versions le bureau Gnome Shell il y a 10 ans pour xfce, en raison de sa jeunesse, son poids en ressources mémoires et surtout pour son manque de souplesse et d’extensions, problématiques à l’époque. Maintenant, après plusieurs tests, la conclusion est qu’une partie du système Gnome Shell est à nouveau ergonomique, modifiable et plus souple qu’à ses débuts. Les efforts pour réduire globalement la consommation de ressources étaient suffisants pour se lancer à nouveau dans l’aventure Gnome sans xfce, malgré sa légèreté légendaire, qui malheureusement reste encore à la version 4.12 comme pour Debian Stretch et, non en version xfce 4.14. De toute façon, xfce ne sera proposé que pour les LTS ubuntu.

Video Voyager GS 10.1 Debian Edition Gaming.

Voyager se veut multi-profils et multitâches dans un environnement esthétique et immersif autant que possible et cela, depuis les origines de Voyager , afin que le temps passé sur votre machine soit dès plus agréable. En résumé, l’idée générale est que, pour chaque profil, on aurait à disposition des options types qu’on peut ou pas activer.

Voyager n’est pas une distribution avec ses dépôts mais bien une variante de Debian 10 Buster comme rappelé plus haut et partage exactement la même base, des logiciels communs (logithèque), les mêmes dépôts APT, le même nom de code et le même cycle de développement.

Attention, je le répète, mais cette Voyager 10 n’est pas faite pour les débutants voulant se lancer vers Debian et ne connaissant pas grand chose à Linux. Par contre, vous pouvez toujours essayer la 10 en live pour voir de quoi il s’agit. Mais pour l’installation, attention, si vous êtes vraiment pas sûr, je conseillerais plutôt, soit de l’installer sur une machine annexe pour la tester soit de prendre avant une Debian officielle basique mais instructive qui permet de se faire la main et d’apprendre avec l’aide du forum Debian. Pour conclure, l’important pour moi est de toujours donner à voir et saisir une autre expérience de Debian sinon autant prendre la Debian officielle qui est très bien et que je recommande vivement. Merci de toujours suivre l’Aventure Voyager .

Question ?

Pour toutes les questions relevant de cette version 10, qui n’est qu’une puissante personnalisation construite autour d’une Debian pure et dure ou quasiment rien a été changé dans les profondeurs, j’espère donc que vous comprendrez que pour Debian, il vous faudra aller sur le site de Debian car j’aurais ni le temps ni la force d’expliquer Debian aux novices, je ne répondrais donc que sur les fichiers relatifs à Voyager dans Debian. En résumé, pour le forum Debian, vous pouvez aller ici ou ici pour les questions Debian où sur youtube ici si vous cherchez un tuto, une précision, etc.Ils sont très bien et disponibles pour les forums mais attention, soyez toujours respectueux de la disponibilité des gens. Vos demandes doivent être intelligentes et modérées. Au risque de me répéter, ici je ne répondrais que sur les fichiers Voyager dans Debian. Car vous comprendrez bien que je n’aurais pas le temps de m’occuper du reste. Merci.

Equipements système recommandés

* Voyager GS 10.1 Debian Buster

Install 10 mn Out Of The Box
5 ans de mises à jour lts – 2022

64 BITS EFI – USB/DVD 3.4 Go
Non-free / Free Firmware

Download 64 bits

Versions 64 – Release 14 Septembre 2019

*Alternative downloads

Torrents

Empreinte ISO

MD5SUM 64bits : 77840dbc321f6565839a0c75f4c1d97f
Calculer md5sum. En ligne de commande ouvrir terminal (clic droit) dans dossier iso et coller :
md5sum Voyager-GS-10.1-Debian-amd64.iso

Installation

IMPORTANT

2 possibilités

  1er choix
Debian GNU/Linux Live + Calamares installer
Chercher install Debian ( icône rouge) dans Dash dock
Défaut installation Debian avec Voyager – video fr ici
avec # sudo

Boot Live

Calamares installer doc ici

2eme choix
boot + Graphical Debian Installer
Defaut installation Debian en partie automatique vidéo fr ici
avec # su root
Sources-list Debian

*

Mot de passe – Connexion automatique – Ajouter utilisateur

Une fois l’istallation terminée, pour changer de mot de passe, rajouter un utilisateur ou activer connexion automatique. Aller dans paramétrage Gnome et sélectionner, première icône tout en bas du panneau panel comme indiquer sur image ci-dessus, et aller dans Détails/utilisateur puis déverrouiller en haut icône cadenas et changer. Si vous avez sélectionner à l’installation auto login et que le système marche pas, soit vous réinstaller sans autologin et par gnome paramétrage vous selectionner connexion automatique. Ou par une live USB, aller dans le dossier/fichier  /etc/gdm3/daemon.conf et décocher  # AutomaticLoginEnable = true # AutomaticLogin = user1 ou votre user.

*

Pare-feu – Gufw

Si le Pare-feu ne s’ouvre pas à cause de “/usr/bin/gufw-pkexec: line 13: …. Segmentation fault…” pour une session wayland faire :

Terminal :
echo $XDG_SESSION_TYPE

si “wayland”

Terminal :
xhost si:localuser:root

si “localuser:root being added to access control list”

Terminal :
gufw

Terminal :
xhost -si:localuser:root

Impossible de lancer une application comme admin. Wayland n’autorise pas de manipulations aussi dangereuses : lancer des applications en tant que root représente une surface d’attaque importante pour un éventuel hacker. L’élévation des privilèges devra désormais être gérée par chaque application en fonction de ses besoins (voir les applications en exemple dans la note suivante) via polkit. (extrait doc ubuntu)

Pensez prioritairement à avoir des usages “sains” des droits d’administration (applications adaptées à la gestion moderne des droits, ou ligne de commande) :

Utiliser GNOME Paquets au lieu de Synaptic
Utiliser GNOME Disques au lieu de GParted
Utiliser nano au lieu de gedit
Utiliser des commandes de manipulation de fichiers plutôt que de faire “sudo nautilus”.

Alternativement, il est toujours possible d’utiliser la session X.org pour certains usages n’ayant pas d’alternative. La commande décrite dans cette note réduit à néant les efforts de Wayland pour sécuriser la session.

Une possibilité pour contourner le mécanisme de sécurité de Wayland est d’utiliser xhost pour autoriser “root” à accéder à la session X de l’utilisateur. En tant qu’utilisateur normal :

xhost si:localuser:root

Après la manipulation, il faut retirer l’accès (sinon vous laisseriez un “trou” dans la sécurité du système) :

xhost -si:localuser:root

*

Voyager 10 Debian Buster est compatible EFI

Aucun problème sinon, la possibilité que la partition windows ne soit pas reconnue au démarrage. Si c’est le cas, pour faire reconnaître Windows au boot, une fois sur votre nouvelle installation de la 9 ouvrir un terminal et passez en root et faites :

@debian:~$ su
root@debian:~# update-grub

ou

sudo update -grub

SSD HDD

INSTALL SUR DD ou SSD

A l’installation de Voyager 10 Debian Buster si efi, n’oubliez pas de faire une partition efi de 530 Mo Laissez Voyager s’installer à côté d’un autre OS en automatique pour les débutants, mais préférez le faire manuellement, surtout si on a plusieurs partitions occupées pour éviter les risques d’erreurs. Choisir manuel dans l’installateur de Debian et :

Créez une partition point de montage / en ext4 (formater) un swap (une fois 1/2 votre ram)

Login : user
mot de passe : live  

Logiciels USB

Voyager 10 construite avec Xorriso Hybrid
Compatible EFI

Pour faire une clé usb, prendre mintstick déjà installé sur Voyager 10 ou télécharger ici. Ou Unetbootin ici Si vous êtes sur windows, prendre ce logiciel linuxliveusb ici ou Rufus ici en manuel ici Sinon, en DVD gravez bien en petite vitesse, dvd non usé…

Attention, en EFI live Voyager 10 USB vous aurez qu’un simple menu en anglais comme avec le logiciel Unetbootin qui refait lui-même son menu. Avec Grub-pc vous aurez le menu Voyager 10 avec toutes les langues en boot USB ou DVD.

Si erreur au boot impossible de monter can not mount /dev/loop0 (/cdrom/casper/filesystem.squashfs) avec Unetbootin pour Linux ou Linuxlive usb creator pour windows ou autres…

Il faut remettre à zéro l’amorce de ta clef avant d’y réinstaller une nouvelle iso. Donc depuis un linux quelconque, lancez d’abord dans un terminal :

sudo fdisk -l
Pour identifier à coup sûr la lettre X attribuée par le système à ta clef /dev/sdX, pu
is lancer

sudo dd if=/dev/zero of=/dev/sdX bs=512 count=4096


En remplaçant X par la lettre trouvée précédemment.En général c’est sdb. Ensuite reformater la clé avec minstick ou usb creator ubuntu sur Voyager par exemple. Tester sur une de mes clés qui avait ce problème tout le temps et tout passe maintenant avec unetbootin et usb creator.

Linux : forcez Unetbootin à formater lui-même la clé. Prenez une clé occupée. Ou reformatez la clé en bas niveau pour effacer les résidus qui bloquent la clé.

Windows prendre Rufus ici
Windows / Linux prendre Etcher ici
Live usb Voyager avec Mintstick lien ici
Live Usb Voyager avec Unetbootin lien ici

Clé USB

Créez clé USB en ligne de commande
Référence de votre clé avec usb monté
Terminal: su fdisk -l ou sudo

Si sdbX comme référence clé
Terminal :
dd if=Voyager-GS-10.1-Debian-amd64.iso of=/dev/sdb(X) && sync

*

Tuto Voyager 10 Debian Buster

Basé sur Voyager 10 Debian Buster Standard , allez sur son tuto ci-dessus pour bien comprendre ce qui relève en partie de la Voyager GS où a été conservé une partie grande de la standard Voyager 10. Ci-dessous n’est présenté que les nouveautés pour  Edition Gaming.

Présentation

Gnome-Shell doc Debian ici ou doc ubuntu ici

Je mets les 2 docs Debian / ubuntu car Debian n’est pas toujours mises à jour sur wiki.

1. Manuel de Gnome universel pour les débutants. Icône Bleue avec point d’interrogation dans rubrique Accessoires.

2. Tous les liens du site Voyager dans le fichier Voyager Site en PDF dans nautilus avec comment activer les dépôts sources-list non libre et libre.

3. Wall par défaut pour GS Edition Gaming comme pour la standard Voyager 10 avec juste le nom de changé. J’ai voulu l’ensemble simple et ergonomique pour que le Gamer ait tous les outils à vue pour plus d’efficacité. L’idée aussi c’est de pouvoir basculer d’une semi Gamer Voyager à une semi Voyager standard avec des outils logiciels appropriés mais minimal.

4. GNOME Twitch est une application permettant de profiter du service de streaming et de VOD de jeu vidéo, d’e-sport et d’emissions apparentées Twitch, directement depuis votre bureau. L’application permet de parcourir les différentes chaînes, d’accéder aux différents jeux, d’ajouter des favoris, et bien évidemment de visionner les différents flux vidéo.

5. Nautilus et nouveau thème Icônes Yaru. Plusieurs couleurs sont disponibles.

6. Dash to Dock Extension du Dock de gnome Shell déjà intégré. Pour ajouter une icône Applications aller dans Applications View et clic droit dessus et sélectionner “Ajouter aux favoris”. C’est simple. Corbeille sur le bureau pour son indicateur dynamique entre corbeille pleine et vide.

7. Fenêtre de paramétrages du Dash to Dock. Clic droit sur icône en bas à gauche.

8. Pour mettre icône Bureau sur le Bureau avec la corbeille. Aller dans les extensions et sélectionner Desktop icons puis activer montrer dossier personnel sur le bureau.

9. Pour ajouter des icônes applications sur le Dash en bas. Aller dans Vue d’ensemble Applications construit par sections.

 10. Ouvrir…

11. Cliquer droit sur l’icône souhaitée et sélectionner Ajouter aux favoris. Votre application est enfin sur votre barre du bas.

12. Panel haut gauche avec Shell ensemble de vue bureau et Shell ensemble de vue Applications

13. Panel haut droit avec une partie des extensions comme terminal, radio, dates, etc. A vous de tester

14. Steam sur le Dash. Ouverture du compte Steam sur Voyager GS

15. Une fois lancé, avec internet actif, Steam téléchargera tous les paquets nécessaires. Attention, prévoir une partition conséquente pour Steam et tous les jeux qui s’installeront dans votre Home ou dossier personnel dans les fichiers cachés. Ici mon magasin de jeux sur Steam.

16. Steam Play est mis à jour avec près de 1000 jeux Windows parfaitement jouables sur Linux lien ici Nouvelle version du Steam Play avec Proton (Wine) lien ici SteamOS+Linux lien ici

Q : Qu’est-ce que Proton exactement ? En quoi est-il différent de la version Wine normale ? Qui a travaillé sur ce logiciel ?

La distribution Proton est un outil basé sur une version modifiée de Wine. Les améliorations apportées à Wine ont été conçues et financées par Valve et sont issues d’un effort de développement commun avec CodeWeavers. Voici quelques exemples de projets sur lesquels nous travaillons ensemble depuis 2016 :

vkd3d[source.winehq.org], l’implémentation de Direct3D 12 basée sur Vulkan.
Les ponts API natifs d’OpenVR et de Steamworks.
De nombreuses améliorations de performances et de corrections de fonctionnalités pour Direct3D 9 et Direct3D 11.
Une prise en charge entièrement révisée du mode plein écran et des manettes de jeu.
L’ensemble de correctifs « esync »[github.com], pour une amélioration des performances en multi-thread.

Les modifications apportées à Wine sont soumises en amont si elles correspondent aux objectifs et aux exigences du projet Wine plus large. Ceci a permis aux utilisateurs de bénéficier de certaines parties de ce travail depuis plus d’un an maintenant. Le reste est disponible dans notre référentiel de code source pour Proton et ses modules.

De plus, nous avons apporté notre soutien au développement de DXVK[github.com] (l’implémentation de Direct3D 11 construite sur Vulkan). Voilà ce que nous avons apporté :

Le développeur de DXVK fait partie de notre groupe graphique open source depuis février 2018.
Nous avons fourni une aide directe à notre groupe graphique open source afin de résoudre les problèmes des pilotes Mesa qui affectent DXVK. Nous avons aussi fourni des prototypes d’implémentations pour de toutes nouvelles fonctionnalités Vulkan dans le but d’améliorer la fonctionnalité de DXVK.
Nous avons travaillé avec nos partenaires de chez khronos, NVIDIA, Intel et AMD afin de coordonner la prise en charge des pilotes et des fonctionnalités de Vulkan. Source Steam Play avec Proton (Wine) lien ici

17 Infos system basiques mais pratique sur le panel droit, aussi vous pourrez voir le driver vidéo utilisé et bien d’autres infos système aussi.

18. Box Voyager Standard voir tuto ici

19. Box Voyager Wine – Gaming

Steam Mode Big Picture
Wine Config
Wine Control
Wine Applications
Winefile
Winetricks
Dxvk install
Dxvk uninstall
Vulkan infos

Capture d’écran_2016-05-26_06-14-12

20. Le lanceur steam sur Box Wine – Gaming permet de lancer la plateforme en full open. Ici le démarrage.

Capture d’écran_2016-05-26_06-12-53

21. Ici vous arrivez sur la session Steam en full. Sachez aussi que vous pourrez choisir un démarrage directement de la session voyager en sélectionnant steam au panel du haut. Choisir Gnome session pour revenir.

Capture d’écran_2016-05-28_05-31-40

22. Steam full open avec les divers catégories

23. Au lancement de Wine-Staging pour la première fois, laisser les paquets complémentaires s’installer en validant.

Wine Staging (anciennement wine-compholio) est une version spéciale de Wine incluant des correctifs et fonctionnalités qui ne sont pas encore disponibles sur les versions officielles de Wine. Le concept de Wine Staging est de fournir de nouvelles fonctionnalités plus rapidement aux utilisateurs finaux, et de fournir aux développeurs la possibilité de discuter, et d’améliorer leurs patchs avant que ces derniers ne soient envoyés en amont.

24. Wine 4.15 Staging

25. Wine Staging avec les options des optimisations.

26. Winetricks est un script rapide  à utiliser cependant avec précaution mais qui marche très bien pour télécharger et installer des bibliothèques d’exécution Windows qui sont parfois requises par certains programmes sous Wine (par ex. .NET 2.0). Il permet également de configurer certaines options de Wine, des programmes ou des jeux. Il peut être utilisé en ligne de commande, ou via une interface graphique conviviale comme ci-dessus. Par exemple, on peut installer dans la rubrique “Install an appl” le package steam pour émuler tous steam. Aussi vous pourrez utiliser vos jeux  non linux sur ce steam, sachant cependant que certains jeux ne marcheront pas dans wine. Lien ici

27. Configuration Wine Control, install dans la Box Wine – Gaming .

28. Script Install Dxvk dans la Box Voyager Wine – Gaming

29. Infos Drivers Vulkan dans la Box Voyager Wine – Gaming

30. Les plateformes Jeux sont regroupés dans la section Games + 

31. Lutris plateforme jeux linux

32. PlayOnlinux plateforme jeux linux

33. Preview Applications

34. PulseEffects avec Equalizer à été rajouté dans Section Sound & Vidéos

35. Logiciels

36. Si une fois installé, un message “…falled to download https//cdn.fwupd.org/download/…” indique une impossibilité de update. Ouvrir un terminal et faite :

Terminal :

update
upgrade
autoremove
clean

Redémarrer machine ou session

37. Sélectionner dépôts. Aller en haut au panel à droite et sélectionner dépôts de logiciels

38. Dépôts de logiciels. A vous de choisir vos dépôts et actualiser. Ou aller dans System tools/ software & update

39. Renommer. Nouveau script au clic droit de renommage photos de masse en plus de celui de Gnome-shell, qui reste simple au clic droit. Donc rajouts de 2 scripts pour renommer. Un en Anglais et un traduit en français avec plein d’options. Sélectionner les photos puis clic droit dessus et choisir Actions/renommer. Dans dossier script il y a aussi :

Scripts Nautilus

Action :

Chown-me (droit user)
Chown-Root (droit root)
Make-Executable (droit exécutable)
Renamer (renommer images us)
Renommer-fr (renommer images fr)

Check :

HashCheck.iso (contrôle hachages iso)

Images :

Jpg vs Pdf (image jpg en pdf)
Jpg vs Png (Image jpg en png)
Png vs Jpg (image png en jpg)
Png vs Pdf (image png en pdf)

40. Plugin nautilus

nautilus-image-converter (redimensionner image)
seahorse-nautilus (chiffrer..)
nautilus-admin (ouvrir dossier en root ou fichier)

41. Ouvrir en root. Clic droit…Ouvrir en tant qu’Adminitrateur

42. Tiling option. Agencement automatique vertical ou horizontal par glissement fenêtres. Très pratique et très bien fait.

43. Extension Coverflow alt+tab

44. Langues et Pays. Première chose à faire si problème de langues et clavier. Aller dans paramètres/Pays et langues sélectionner Gérer les langues installées.

45. Clavier. Aller dans System Settings/Pays et Langue/Sources de saisie et sélectionner + et ajouter et supprimer les langues en trop. Ou terminal ci-dessous.

Open terminal :
sudo (ou su) dpkg-reconfigure keyboard-configuration

46. Prise en charge des langues. Sélectionner Installer/supprimer des langues. Enlever les langues en trop et appliquer.

47. Langues et Firefox. Si Problème de langues, aller dans Edition/Préférences/Général/Langues et Apparences/Choisir puis régler supprimer ou descendre ou ajouter langues.

48. Nouveautés Voyager 10 par rapport à 9.4 Conky Batterie avec % et Power off-line ou on-line.

9. Info conky

Conky changer format date et heure sur le conky bureau. doc ici

${time %H %M %P} 24-hour format.
${time %I %M %P} 12-hour format.

Conky

Terminal :
nano ~/.conky/conky/conky14/TimeFull

Sauvegarder
Ctrl+O puis valider par ↵ Entrée

Fermer l’espace en cours / Quitter
Ctrl+X

doc fr nano ici
doc en nano (shortcuts) here

ou

Terminal :
gedit ~/.conky/conky/conky14/TimeFull

Si problème segment faite :
Terminal :
xhost si:localuser:root

changed here time :

${voffset 8}${font Astera:size=20}${color}${time %H %M %p}${font}${voffset -8}
${voffset 8}${font Sawasdee:size=15}${color1}${time %A} ${time %e} ${time %B}${font}

49. “Comme on a pu le lire sur le blog du GNOME Libre, une série de correctifs apportés à GDM avait permit de faire chuter le poids du Gnome-Shell 3.30 sur la mémoire vive : de 280 Mio de moins. Les efforts pour réduire globalement la consommation de ressources ont porté leurs fruits puisque, mis bout à bout, ce ne sont pas moins de 750 Mio de mémoire vive qui ont été libérés pour cette version !”  Le système devient très réactif.

50. Paramétrages des Extensions qu’on peut désactiver ou activer ou supprimer. Activer Appfolders management extension pour créer des sections, voir ci-dessous.

51. Installer d’autres extensions ou faire des mises à jour. Aller ici et sélectionner Click here to install browser extension. Pour les mises à jour aller en haut sectionInstalled extensions

52. Pour ajouter des icônes applications sur le Dash en bas. Aller dans Vue d’ensemble Applications construit par sections.

 54. Ouvrir…

55. Cliquer droit sur l’icône souhaitée et sélectionner Ajouter aux favoris. Votre application est enfin sur votre barre du bas.

56. Pitivi logiciel de montage vidéo

57. Rhythmbox : gestionnaire de musique, lien ici. Une application simple et intuitive de lecture audio et de gestion de bibliothèque musicale, inspirée à l’origine par iTunes® d’Apple® et distribuée sous licence publique générale V2. Noms de Musiques intégrés au tableau de notifications dans section date calendrier.
Rhythmbox repose sur le puissant moteur multimédia GStreamer.
Rhythmbox possède un grand nombre de fonctionnalités, telles que :

Support d’un très grand nombre de formats audio au travers de GStreamer
Édition des métadonnées (tag)
Lecture et création de CD audio
Support du « fondu enchaîné »
Récupération d’informations sur Internet (paroles, pochettes…)
Support des Web-radio
Listes de lecture (manuelles ou « intelligentes »)
Support des PodCasts
Bonne intégration de Magnatune ou encore Last.fm
Un système de greffons (les fonctionnalités qui vous sont inutiles sont désactivables)
Support de l’iPod et des baladeurs utilisant le protocole MTP

58. Smtube pour Youtube avec player totem qui marche bien en remplacement de Miniube qui marchait plus surtout pour les liens musiques. Icône player purple.

59. GNOME Cartes L’application GNOME Maps est un visionneur de cartes qui utilise OpenStreetMap pour fournir une carte du monde riche en données géographiques (noms de lieux, routes et distances, images satellites, etc.). Ici ma région. Magique. Aller dans Accessoires/cartes.

60. Minstick pour formater clé USB et installer une iso linux.Aller dans Accessoires.

61. Firefox 60.9 ESR Une version de sécurité

62. Agenda pour les RV et Thunderbird pour les mails.

63. BleachBit normal ou root. Un nettoyeur de fichiers comme cleaner. Aller dans System tools

64. Tous LibreOffice et Gedit, simple éditeur de texte.

65. Transmission pour les fichiers Torrents

66. Sauvegardez avec Dejà-dup. Utilitaire de sauvegarde très simple. Interface graphique pour l’outil duplicity, Déjà Dup a pour but de cacher les complexités relatives à une bonne façon d’effectuer des copies de sauvegarde (chiffrement, sauvegardes locales ou en réseau, fréquence de la prise des sauvegardes…) pour se concentrer sur l’essentiel : effectuez des sauvegardes de votre système et de vos données personnelles de manière sécuritaire, complète et fiable. Doc ici

67. Réglages des thèmes icônes, styles, curseurs, shell, images arrière-plan et écran de verrouillage. Seconde icône sur tableau gauche en bas. Où aller dans Système/ajustement

68. Système/ajustement

69. Paramétrages extensions arrière-plan avec sélection Walls officiels

70. Pour changer les dimensions de L’écran, aller dans System Settings/Periphériques/Ecrans

71. Pour activer le mode nuit, aller dans System Settings/Periphériques/Ecrans Aller en bas et activer.

72. TV HDMI. Aller Dans Paramètre système → Périphériques → Écrans et appliquer selon vos besoins en clonant par exemple votre écran pc sur la TV.

73. Audio HDMI. Aller sur Audio panel icône en haut et sélectionner Haut-Parleurs/Audio HDMI

74. Paramétrages Générales par défaut de Gnome Shell. Sélectionner première icône en bas du panneau à gauche

75. Box Voyager avec nouveau look et de nouvelles options détaillées ci-dessous.

Night Mode
Net Speed
Walls Voyager
Extensions Gnome
Conky Control
Reparation
System Info

76. Box Voyager . Night Mode. Day Mode Orange par défaut

77. Night Mode violet

78. Dark mode avec ciel étoilé.

79. Night Mode  automatique programmable. Voir ici vidéo le fonctionnement avec crontab.

 3 modes rajoutés :

Mode Automatic
Change Hours
Stop Automatic

80. Les changements d’heures se font dans nano. Ne changer que les numéros horaires et ne touchez pas au * pour les débutants.

7-19 mode Day (7h du matin à 19h du soir)
20-23 mode Night (20h du soir à 23h)
0-7 mode Dark (Minuit à 7h du matin)

Pour sauvegarder dans Nano, vous devez employer des raccourcis clavier.

Sauvegarder
Ctrl+O puis valider par ↵ Entrée

Fermer l’espace en cours / Quitter
Ctrl+X

doc fr nano ici
doc en nano (shortcuts) here

81. Box Voyager . Net speed. Lancer/fermer l’extension Simple Net speed sur le panel du haut à côté de l’icône terminal. Tout est automatique en un clic, sans passer par le panneau extensions. Un second clic pour fermer.

82. Net speed. Cliquer dessus au panel du haut avec la souris pour obtenir les différentes normes de Speed.

83. ScreenCast de gnome-shell extension. Activer sur panel du haut. Un clic à la box et on ferme. Ne fait pas Webcam comme VokoScreen.

84. Box Voyager .  Nouvelle option Walls Voyager où est regroupé et séparé tous les wallpapers et Photos spécial Voyager pour plus de cohérence.

85. Images par défaut. Ensuite faite défiler et sélectionner votre Image. Clic droit sur image et choisir Définir comme papier peint.

86. Box Voyager . Nouvelle option  Extensions Gnome. 4 sélections pour le centre d’extensions de gnome sur internet. Avec comme rubrique Name, Recent, Downloads, Popularity et Installed Extensions. Une facilité qui manquait à gnome pour aller directement sur son centre d’extensions sur internet. Surtout pour les débutants ou ceux qui sont peu familiarisés à gnome et ses possibilités réelles. En un clic, on a ce qu’on cherche.

87. Gnome extensions par défaut nommé Name sur internet.

88. Conky Control

89. Box Voyager . Nouveaux conky et d’autres supprimés. Ici nouveau conky Moonligh

88. Box Voyager . Reparation avec des options de nettoyages et configurations.

Purge Cache Home
Purge Cache Audio
Purge Cache Smtube et Minitube
Enable ‘New Document’ right-night menu Nautilus.
Restore Lost Data
Conky configuration
Bash aliases + Meteo et Lune

90. Créer une section nouveau document dans le menu contextuel au clic-droit pour avoir txt odt word doc…

91. Aller dans la Box Voyager /Reparation et sélectionner Enable ‘New Document’ right-night menu Nautilus.

*

Tuto Voyager 10 Debian Buster

Basé sur Voyager 10 Debian Buster standard , allez sur son tuto ci-dessus pour bien comprendre ce qui relève en partie de la Voyager GS où a été conservé une partie grande de la standard Voyager 10.

*

Vous aimez Voyager… Vous pouvez faire un don du montant de votre choix pour aider à sa création et aux différents frais, serveur… Merci à tous

Faire un don

*
*
]]>
https://voyagerlive.org/voyager-gs-10-debian-buster/feed/ 2 16921
Voyager 10 Debian Buster https://voyagerlive.org/voyager-10-debian-buster/ https://voyagerlive.org/voyager-10-debian-buster/#comments Mon, 22 Jul 2019 20:36:41 +0000 https://voyagerlive.org/?page_id=16567

Qu’est-ce que Debian ? fr >
What is Debian ? en >
List Videos Voyager 10 Debian Buster >

Bonjour à tous.
Je vous présente Voyager 10, basé sur Debian Buster 10 Hybrid, composé de 3 versions. Une version unique Gnome free open-source 64 bits pour les puristes et 2 variantes Gnome non-free et free 64 bits et i386 avec l’ensemble des firmwares → installés pour ceux qui auraient des problèmes de compatibilités matériels avec la version free. Versions construites autour du nouveau bureau Gnome 3.30 → et le noyau Linux 4.19 → Attention, Voyager 10 n’est qu’une variante poussée de Debian Buster. Toute la structure interne de Debian 10 est laissée par défaut afin d’éviter tous problèmes de sécurités et de packages et toutes les mises à jour proviennent de Debian officiel. C’est aussi une version internationale car toutes les langues et traductions ont été conservées. Parmi les nouveautés Debian Buster, la sécurité est à l’honneur avec la prise en charge de SecureBoot →  pour les architectures amd64, i386. Cela signifie que les utilisateurs ne seront plus obligés de désactiver la prise en charge de Secure Boot dans la configuration du microprogramme. Il y a aussi l’activation d’AppArmor → sur les nouvelles installations, le choix de Wayland comme serveur d’affichage par défaut pour GNOME avec le noyau Linux 4.19.0-4. Pourquoi Wayland lien ici ? →  Cette nouvelle distribution utilise les versions du noyau LTS entraînant ainsi un support matériel bien meilleur, ainsi qu’un cycle de maintenance de 5 ans. L’idée générale de Voyager est d’introduire dans Gnome des extensions préinstallées et, des scripts regroupés dans une Box qui optimisent le système avec, un choix de logiciels nécessaires. L’ensemble dans une ergonomie repensée. Une vidéo et une présentation images sont à votre disposition. A bientôt pour cette nouvelle aventure humaine et numérique.

List Videos Voyager 10 Debian Buster >

Pourquoi Gnome Shell maintenant ? Parce que Voyager avait abandonné pour toutes ses versions le bureau Gnome Shell il y a 10 ans pour xfce, en raison de sa jeunesse, son poids en ressources mémoires et surtout pour son manque de souplesse et d’extensions, problématiques à l’époque. Maintenant, après plusieurs tests, la conclusion est qu’une partie du système Gnome Shell est à nouveau ergonomique, modifiable et plus souple qu’à ses débuts. Les efforts pour réduire globalement la consommation de ressources étaient suffisants pour se lancer à nouveau dans l’aventure Gnome sans xfce, malgré sa légèreté légendaire, qui malheureusement reste encore à la version 4.12 comme pour Debian Stretch et, non en version xfce 4.14. De toute façon, xfce ne sera proposé que pour les LTS ubuntu.

Voyager se veut multi-profils et multitâches dans un environnement esthétique et immersif autant que possible et cela, depuis les origines de Voyager , afin que le temps passé sur votre machine soit dès plus agréable. En résumé, l’idée générale est que, pour chaque profil, on aurait à disposition des options types qu’on peut ou pas activer.

Voyager n’est pas une distribution avec ses dépôts mais bien une variante de Debian 10 Buster comme rappelé plus haut et partage exactement la même base, des logiciels communs (logithèque), les mêmes dépôts APT, le même nom de code et le même cycle de développement.

Attention, je le répète, mais cette Voyager 10 n’est pas faite pour les débutants voulant se lancer vers Debian et ne connaissant pas grand chose à Linux. Par contre, vous pouvez toujours essayer la 10 en live pour voir de quoi il s’agit. Mais pour l’installation, attention, si vous êtes vraiment pas sûr, je conseillerais plutôt, soit de l’installer sur une machine annexe pour la tester soit de prendre avant une Debian officielle basique mais instructive qui permet de se faire la main et d’apprendre avec l’aide du forum Debian. Pour conclure, l’important pour moi est de toujours donner à voir et saisir une autre expérience de Debian sinon autant prendre la Debian officielle qui est très bien et que je recommande vivement. Merci de toujours suivre l’Aventure Voyager .

Question ?

Pour toutes les questions relevant de cette version 10, qui n’est qu’une puissante personnalisation construite autour d’une Debian pure et dure ou quasiment rien a été changé dans les profondeurs, j’espère donc que vous comprendrez que pour Debian, il vous faudra aller sur le site de Debian car j’aurais ni le temps ni la force d’expliquer Debian aux novices, je ne répondrais donc que sur les fichiers relatifs à Voyager dans Debian. En résumé, pour le forum Debian, vous pouvez aller ici ou ici pour les questions Debian où sur youtube ici si vous cherchez un tuto, une précision, etc.Ils sont très bien et disponibles pour les forums mais attention, soyez toujours respectueux de la disponibilité des gens. Vos demandes doivent être intelligentes et modérées. Au risque de me répéter, ici je ne répondrais que sur les fichiers Voyager dans Debian. Car vous comprendrez bien que je n’aurais pas le temps de m’occuper du reste. Merci.

Equipements système recommandés

* Voyager 10.1 Debian Buster

Pour les débutants et les autres, préférez les versions non-free et free pour que votre matériel soit bien reconnu.

Install 10 mn Out Of The Box
5 ans de mises à jour lts – 2022

64 BITS EFI – USB/DVD 2.8 Go
Non-free / Free Firmware

Download 64 bits

32 BITS EFI – USB/DVD 2.8 Go
Non-free / Free Firmware

Download 32 bits

Pour ceux qui chercheraient l’aventure avec la version free open-source,
télécharger le dossier firmware ici zip ou tar et décompressez le à la racine de
votre  clé USB ou sur une autre clé. Puis installer par le boot graphique install.
Vous sera demandé le média USB à l’installation. Autre possibilité, pour avoir
le matériel internet/wifi reconnu, si vous avez installé Voyager 10 par le live.
Décompresser le fichier firmware et installer le deb en cliquant droit dessus :
firmware-iwlwifi_20190114-1_all.deb Puis redémarrer le pc.

64 BITS EFI – USB/DVD 2.4 Go
Free Firmware Open-source

Download Free 64 bits

Versions 10.1 64/32bits – Release 20 Septembre 2019
Versions 10 64/32bits – Release 10 Août 2019

*Alternative downloads

Torrents

Empreinte ISO

MD5SUM 64bits : 17a1dce0aecb7d176035a25474c47ef
MD5SUM 32bits : 0b51c3c33c96a76fe998cacf09e40763
MD5SUM Free 64bits : f6825af05864c9ff26bb3e778efca929
Calculer md5sum. En ligne de commande ouvrir terminal (clic droit) dans dossier iso et coller :
md5sum Voyager-10.1-Debian-amd64.iso
md5sum Voyager-10.1-Debian-i386.iso
md5sum Voyager-10.1-Debian-free-amd64.iso

Installation

IMPORTANT

2 possibilités

  1er choix
Debian GNU/Linux Live + Calamares installer
Chercher install Debian ( icône rouge) dans Dash dock
Défaut installation Debian avec Voyager – video fr ici
avec # sudo

Boot Live

Calamares installer doc ici

2eme choix
boot + Graphical Debian Installer
Defaut installation Debian en partie automatique vidéo fr ici
avec # su root
Sources-list Debian

*

Mot de passe – Connexion automatique – Ajouter utilisateur

Une fois l’istallation terminée, pour changer de mot de passe, rajouter un utilisateur ou activer connexion automatique. Aller dans paramétrage Gnome et sélectionner, première icône tout en bas du panneau panel comme indiquer sur image ci-dessus, et aller dans Détails/utilisateur puis déverrouiller en haut icône cadenas et changer. Si vous avez sélectionner à l’installation auto login et que le système marche pas, soit vous réinstaller sans autologin et par gnome paramétrage vous selectionner connexion automatique. Ou par une live USB, aller dans le dossier/fichier  /etc/gdm3/daemon.conf et décocher  # AutomaticLoginEnable = true # AutomaticLogin = user1 ou votre user.

*

Pare-feu – Gufw

Si le Pare-feu ne s’ouvre pas à cause de “/usr/bin/gufw-pkexec: line 13: …. Segmentation fault…” pour une session wayland faire :

Terminal :
echo $XDG_SESSION_TYPE

si “wayland”

Terminal :
xhost si:localuser:root

si “localuser:root being added to access control list”

Terminal :
gufw

Terminal :
xhost -si:localuser:root

Impossible de lancer une application comme admin. Wayland n’autorise pas de manipulations aussi dangereuses : lancer des applications en tant que root représente une surface d’attaque importante pour un éventuel hacker. L’élévation des privilèges devra désormais être gérée par chaque application en fonction de ses besoins (voir les applications en exemple dans la note suivante) via polkit. (extrait doc ubuntu)

Pensez prioritairement à avoir des usages “sains” des droits d’administration (applications adaptées à la gestion moderne des droits, ou ligne de commande) :

Utiliser GNOME Paquets au lieu de Synaptic
Utiliser GNOME Disques au lieu de GParted
Utiliser nano au lieu de gedit
Utiliser des commandes de manipulation de fichiers plutôt que de faire “sudo nautilus”.

Alternativement, il est toujours possible d’utiliser la session X.org pour certains usages n’ayant pas d’alternative.
La commande décrite dans cette note réduit à néant les efforts de Wayland pour sécuriser la session.

Une possibilité pour contourner le mécanisme de sécurité de Wayland est d’utiliser xhost pour autoriser “root” à accéder à la session X de l’utilisateur. En tant qu’utilisateur normal :

xhost si:localuser:root

Après la manipulation, il faut retirer l’accès (sinon vous laisseriez un “trou” dans la sécurité du système) :

xhost -si:localuser:root

*

Voyager 10 Debian Buster est compatible EFI

Aucun problème sinon, la possibilité que la partition windows ne soit pas reconnue au démarrage. Si c’est le cas, pour faire reconnaître Windows au boot, une fois sur votre nouvelle installation de la 9 ouvrir un terminal et passez en root et faites :

@debian:~$ su
root@debian:~# update-grub

ou

sudo update -grub

SSD HDD

INSTALL SUR DD ou SSD

A l’installation de Voyager 10 Debian Buster si efi, n’oubliez pas de faire une partition efi de 530 Mo Laissez Voyager s’installer à côté d’un autre OS en automatique pour les débutants, mais préférez le faire manuellement, surtout si on a plusieurs partitions occupées pour éviter les risques d’erreurs. Choisir manuel dans l’installateur de Debian et :

Créez une partition point de montage / en ext4 (formater) un swap (une fois 1/2 votre ram)

Login : user
mot de passe : live  

Logiciels USB

Voyager 10 construite avec Xorriso Hybrid
Compatible EFI

Pour faire une clé usb, prendre mintstick déjà installé sur Voyager 10 ou télécharger ici. Ou Unetbootin ici Si vous êtes sur windows, prendre ce logiciel linuxliveusb ici ou Rufus ici en manuel ici Sinon, en DVD gravez bien en petite vitesse, dvd non usé…

Attention, en EFI live Voyager 10 USB vous aurez qu’un simple menu en anglais comme avec le logiciel Unetbootin qui refait lui-même son menu. Avec Grub-pc vous aurez le menu Voyager 10 avec toutes les langues en boot USB ou DVD.

Si erreur au boot impossible de monter can not mount /dev/loop0 (/cdrom/casper/filesystem.squashfs) avec Unetbootin pour Linux ou Linuxlive usb creator pour windows ou autres…

Il faut remettre à zéro l’amorce de ta clef avant d’y réinstaller une nouvelle iso. Donc depuis un linux quelconque, lancez d’abord dans un terminal :

sudo fdisk -l
Pour identifier à coup sûr la lettre X attribuée par le système à ta clef /dev/sdX, pu
is lancer

sudo dd if=/dev/zero of=/dev/sdX bs=512 count=4096


En remplaçant X par la lettre trouvée précédemment.En général c’est sdb. Ensuite reformater la clé avec minstick ou usb creator ubuntu sur Voyager par exemple. Tester sur une de mes clés qui avait ce problème tout le temps et tout passe maintenant avec unetbootin et usb creator.

Linux : forcez Unetbootin à formater lui-même la clé. Prenez une clé occupée. Ou reformatez la clé en bas niveau pour effacer les résidus qui bloquent la clé.

Windows prendre Rufus ici
Windows / Linux prendre Etcher ici
Live usb Voyager avec Mintstick lien ici
Live Usb Voyager avec Unetbootin lien ici

Clé USB

Créez clé USB en ligne de commande
Référence de votre clé avec usb monté
Terminal: su fdisk -l ou sudo

Si sdbX comme référence clé
Terminal :
dd if=Voyager-10.1-Debian-amd64.iso of=/dev/sdb(X) && sync
dd if=Voyager-10.1-Debian-i386.iso of=/dev/sdb(X) && sync
dd if=Voyager-10.1-Debian-free-amd64.iso of=/dev/sdb(X) && sync

Présentation

Gnome-Shell doc debian ici ou doc ubuntu ici

Je mets les 2 docs Debian / ubuntu car Debian n’est pas toujours mises à jour sur wiki.

1. Manuel de Gnome universel pour les débutants. Icône Bleue avec point d’interrogation sur le Dash.

2. Wallpaper Voyager par défaut city mod

3. Autres Wallpapers avec typo Voyager

4. Icônes Thème en bleu. Plus de 24 couleurs et variantes basées sur Yaru

5. Mot de passe – Connexion automatique – Ajouter utilisateur

Pour changer de mot de passe, rajouter un utilisateur ou activer connexion automatique. Aller dans paramétrage Gnome et sélectionner, première icône tout en bas du panneau panel comme indiquer sur image ci-dessus, et aller dans Détails/utilisateur puis déverrouiller en haut icône cadenas et changer. Si vous avez sélectionner à l’installation auto login et que le système marche pas, soit vous réinstaller sans autologin et par gnome paramétrage vous selectionner connexion automatique. Ou par une live USB, aller dans le dossier/fichier  /etc/gdm3/daemon.conf et décocher  # AutomaticLoginEnable = true # AutomaticLogin = user1 ou votre user.

5a. Si le Pare-feu ne s’ouvre pas à cause de “/usr/bin/gufw-pkexec: line 13: …. Segmentation fault…” pour une session wayland faire :

Terminal :
echo $XDG_SESSION_TYPE

si “wayland”

Terminal :
xhost si:localuser:root

si “localuser:root being added to access control list”

Terminal :
gufw

Terminal :
xhost -si:localuser:root

Impossible de lancer une application comme admin. Wayland n’autorise pas de manipulations aussi dangereuses : lancer des applications en tant que root représente une surface d’attaque importante pour un éventuel hacker. L’élévation des privilèges devra désormais être gérée par chaque application en fonction de ses besoins (voir les applications en exemple dans la note suivante) via polkit. (extrait doc ubuntu)

Pensez prioritairement à avoir des usages “sains” des droits d’administration (applications adaptées à la gestion moderne des droits, ou ligne de commande) :

Utiliser GNOME Paquets au lieu de Synaptic
Utiliser GNOME Disques au lieu de GParted
Utiliser nano au lieu de gedit
Utiliser des commandes de manipulation de fichiers plutôt que de faire “sudo nautilus”.

Alternativement, il est toujours possible d’utiliser la session X.org pour certains usages n’ayant pas d’alternative.
La commande décrite dans cette note réduit à néant les efforts de Wayland pour sécuriser la session.

Une possibilité pour contourner le mécanisme de sécurité de Wayland est d’utiliser xhost pour autoriser “root” à accéder à la session X de l’utilisateur. En tant qu’utilisateur normal :

xhost si:localuser:root

Après la manipulation, il faut retirer l’accès (sinon vous laisseriez un “trou” dans la sécurité du système) :

xhost -si:localuser:root

6. Langues et Pays. Première chose à faire si problème de langues et clavier. Aller dans paramètres/Pays et langues sélectionner Gérer les langues installées.

7. Clavier. Aller dans System Settings/Pays et Langue/Sources de saisie et sélectionner + et ajouter et supprimer les langues en trop. Ou terminal ci-dessous.

Open terminal :
sudo (ou su) dpkg-reconfigure keyboard-configuration

8. Prise en charge des langues. Sélectionner Installer/supprimer des langues. Enlever les langues en trop et appliquer.

9. Langues et Firefox. Si Problème de langues, aller dans Edition/Préférences/Général/Langues et Apparences/Choisir puis régler supprimer ou descendre ou ajouter langues.

10. Nouveautés Voyager 10 par rapport à 9.4 Conky Batterie avec % et Power off-line ou on-line.

9. Info conky

Conky changer format date et heure sur le conky bureau. doc ici

${time %H %M %P} 24-hour format.
${time %I %M %P} 12-hour format.

Conky

Terminal :
nano ~/.conky/conky/conky14/TimeFull

Sauvegarder
Ctrl+O puis valider par ↵ Entrée

Fermer l’espace en cours / Quitter
Ctrl+X

doc fr nano ici
doc en nano (shortcuts) here

ou

Terminal :
gedit ~/.conky/conky/conky14/TimeFull

Si problème segment faite :
Terminal :
xhost si:localuser:root

changed here time :

${voffset 8}${font Astera:size=20}${color}${time %H %M %p}${font}${voffset -8}
${voffset 8}${font Sawasdee:size=15}${color1}${time %A} ${time %e} ${time %B}${font}

11. “Comme on a pu le lire sur le blog du GNOME Libre, une série de correctifs apportés à GDM avait permit de faire chuter le poids du Gnome-Shell 3.30 sur la mémoire vive : de 280 Mio de moins. Les efforts pour réduire globalement la consommation de ressources ont porté leurs fruits puisque, mis bout à bout, ce ne sont pas moins de 750 Mio de mémoire vive qui ont été libérés pour cette version !”  Le système devient très réactif.

12. Dash to Dock Extension du Dock de gnome Shell déjà intégré. Pour ajouter une icône Applications aller dans Applications View et clic droit dessus et sélectionner “Ajouter aux favoris”. C’est simple. Corbeille sur le bureau pour son indicateur dynamique entre corbeille pleine et vide.

13. Pour mettre icône Bureau sur le Bureau avec la corbeille. Aller dans les extensions et sélectionner Desktop icons puis activer montrer dossier personnel sur le bureau.

14. Pour ajouter des icônes applications sur le Dash en bas. Aller dans Vue d’ensemble Applications construit par sections.

 Ouvrir…

15. Cliquer droit sur l’icône souhaitée et sélectionner Ajouter aux favoris. Votre application est enfin sur votre barre du bas.

16. Panel haut gauche avec Shell ensemble de vue bureau et Shell ensemble de vue Applications

17. Panel haut droit avec une partie des extensions comme terminal, radio, dates, etc. A vous de tester

18. Toujours rappeler les enjeux de notre monde numérique sans faire de moralisme. J’ai fait un Wallpaper à cet effet basé sur le jeu Division 2 en me demandant, quel monde nous voulons ? Une dictature numérique ou libre. A mon avis, on doit jamais perdre de vue cette interrogation à l’instar du mémorial Lincoln qui rappel ce combat pour la liberté, monument qui fait face au Capitole et représenté sur le wallpaper ci-dessus. Lincoln sera-t-il encore le symbole d’une Amérique numérique ?

19. De quoi sera fait demain ?
Dictature numérique ou liberté numérique.

20. Mars 2019 près de Lannion, Bretagne. Photos  intégrées dans Voyager 10 . La beauté toujours et encore. Et il me faut bien l’avouer, où qu’elle soit, je m’en lasserait jamais.

21. Nautilus, le navigateur de fichier avec icônes oranges.

22. View miniatures applications.

23. Bureaux View

24. Applications menu Shell regroupés en sections.

25. Search…

26. Options regroupées dans un panneau unique. Audio, wifi, reboot, session, System Settings, apparences, etc

27. Terminal Drop Down. Extension Quake Mode. A été créé des alias (raccourcis commandes linux) Pour les changer aller dans la Box (Icône B)/réparation/Bash aliases

Commandes aliases principales terminal :

update
upgrade
autoremove
clean
install
purge
dpkg

28. Calendrier, météo, alertes et notifications

29. Détails météo avec votre ville. Cliquer sur tableau date heure et en bas sur Météo. Une fenêtre ouvre, cliquer sur emplacement à gauche en haut puis mettre votre ville.

30. Radio

31. Notes

32. Paramétrages des Extensions qu’on peut désactiver ou activer ou supprimer.

33. Installer d’autres extensions ou faire des mises à jour. Aller ici et sélectionner Click here to install browser extension. Pour les mises à jour aller en haut sectionInstalled extensions

34. Paramétrage du Dash to dock. Clic droit sur icône en bas à gauche.

35. Fenêtre de paramétrages du Dash to Dock

36. Extension Coverflow alt+tab

37. Vue d’ensemble Applications par sections. Pour traduire dans votre langue, à vous de les renommer clic droit dessus, surtout pour les langues étrangères. Ci-dessous les noms des sections à traduire ou renommer.

[‘accessories’, ‘chromeapps’, ‘games’, ‘graphics’, ‘internet’, ‘office’, ‘programming’, ‘science’, ‘soundvideo’, ‘systemtools’, ‘universalaccess’, ‘wine’]

Traduction Gtranlate

[‘accessories’, ‘chromeapps’, ‘games’, ‘graphics’, ‘internet’, ‘office’, ‘programming’, ‘science’, ‘soundvideo’, ‘systemtools’, ‘universalaccess’, ‘wine’]

38. Voir la liste des sections dans dconf-editor. Ouvrir un terminal  et faire :

dconf-editor org.gnome.desktop.app-folders

39. Ouverture par sections.

40. Autre option. Applications récentes ouvertes

41. Logiciels

42. Si une fois installé, un message “…falled to download https//cdn.fwupd.org/download/…” indique une impossibilité de update. Ouvrir un terminal et faite :

Terminal :

update
upgrade
autoremove
clean

Redémarrer machine ou session

43. Sélectionner dépôts. Aller en haut au panel à droite et sélectionner dépôts de logiciels

44. Dépôts de logiciels. A vous de choisir vos dépôts et actualiser. Ou aller dans System tools/ software & update

45. Pitivi logiciel de montage vidéo

46. Rhythmbox : gestionnaire de musique, lien ici. Une application simple et intuitive de lecture audio et de gestion de bibliothèque musicale, inspirée à l’origine par iTunes® d’Apple® et distribuée sous licence publique générale V2. Noms de Musiques intégrés au tableau de notifications dans section date calendrier.
Rhythmbox repose sur le puissant moteur multimédia GStreamer.
Rhythmbox possède un grand nombre de fonctionnalités, telles que :

Support d’un très grand nombre de formats audio au travers de GStreamer
Édition des métadonnées (tag)
Lecture et création de CD audio
Support du « fondu enchaîné »
Récupération d’informations sur Internet (paroles, pochettes…)
Support des Web-radio
Listes de lecture (manuelles ou « intelligentes »)
Support des PodCasts
Bonne intégration de Magnatune ou encore Last.fm
Un système de greffons (les fonctionnalités qui vous sont inutiles sont désactivables)
Support de l’iPod et des baladeurs utilisant le protocole MTP

47. Smtube pour Youtube avec player totem qui marche bien en remplacement de Miniube qui marchait plus surtout pour les liens musiques. Icône player purple.

48. Gnome-twitch pour suivre les directs Gaming. Aller dans Sound & Vidéo

49. GNOME Cartes L’application GNOME Maps est un visionneur de cartes qui utilise OpenStreetMap pour fournir une carte du monde riche en données géographiques (noms de lieux, routes et distances, images satellites, etc.). Ici ma région. Magique. Aller dans Accessoires/cartes.

50. Minstick pour formater clé USB et installer une iso linux.Aller dans Accessoires.

51. Firefox 60.8 ESR Une version de sécurité

52. Agenda pour les RV et Thunderbird pour les mails.

53. BleachBit normal ou root. Un nettoyeur de fichiers comme cleaner. Aller dans System tools

54. Tous LibreOffice et Gedit, simple éditeur de texte.

55. Transmission pour les fichiers Torrents

Comment utiliser l’enregistreur d’écran secret de GNOME Shell

56. Pour enregistrer votre écran de bureau Ubuntu (et tout ce qui apparaît et se passe dessus) et l’enregistrer en tant que vidéo, appuyez simplement sur ce raccourci clavier:

Ctrl + Alt + Maj + R

Vous pourrez savoir qu’un enregistrement d’écran est en cours, car un petit point rouge apparaît dans la zone de la barre d’état système:
L’enregistrement s’arrête automatiquement après 30 secondes.
Vous pouvez arrêter l’enregistrement à tout moment en appuyant de nouveau sur le raccourci d’écran:

Ctrl + Alt + Maj + R

Une vidéo de votre screencast est automatiquement enregistrée dans le dossier Vidéos de votre dossier Accueil.

Augmenter la durée des vidéos de screencast

Avec seulement 30 secondes, la durée par défaut de la capture d’écran utilisant cette méthode n’est pas idéale, en particulier si vous prévoyez de faire une longue vidéo ou si vous avez besoin de faire la démonstration d’un flux de travail ou d’une fonctionnalité particulière.

Il est possible d’augmenter manuellement la durée des screencasts en modifiant la chaîne de paramètres suivante à l’aide de l’application Terminal:

gsettings set org.gnome.settings-daemon.plugins.media-keys max-screencast-length 60

Remplacez la valeur 60 par la longueur souhaitée en secondes, par exemple 300 pendant 5 minutes, 600 pendant 10 minutes, etc.
Si vous définissez la valeur sur “0”, il n’y aura pas de délai.
Rappelez-vous: vous pouvez arrêter l’enregistrement à tout moment, quelle que soit la durée que vous avez définie. Appuyez simplement sur le raccourci clavier que vous utilisez pour démarrer l’enregistrement et arrêter l’enregistrement.
source lien ici

57. Sauvegardez avec Dejà-dup. Utilitaire de sauvegarde très simple. Interface graphique pour l’outil duplicity, Déjà Dup a pour but de cacher les complexités relatives à une bonne façon d’effectuer des copies de sauvegarde (chiffrement, sauvegardes locales ou en réseau, fréquence de la prise des sauvegardes…) pour se concentrer sur l’essentiel : effectuez des sauvegardes de votre système et de vos données personnelles de manière sécuritaire, complète et fiable. Doc ici

58. Tous les liens du site Voyager dans le fichier Voyager Site en PDF

59. Réglages des thèmes icônes, styles, curseurs, shell, images arrière-plan et écran de verrouillage. Seconde icône sur tableau gauche en bas. Où aller dans Système/ajustement

60. Système/ajustement

61. Paramétrages extensions arrière-plan avec sélection Walls officiels

62. Pour changer les dimensions de L’écran, aller dans System Settings/Periphériques/Ecrans

63. Pour activer le mode nuit, aller dans System Settings/Periphériques/Ecrans Aller en bas et activer.

64. TV HDMI. Aller Dans Paramètre système → Périphériques → Écrans et appliquer selon vos besoins en clonant par exemple votre écran pc sur la TV.

65. Audio HDMI. Aller sur Audio panel icône en haut et sélectionner Haut-Parleurs/Audio HDMI

66. Paramétrages Générales par défaut de Gnome Shell. Sélectionner première icône en bas du panneau à gauche

67. Box Voyager avec nouveau look et de nouvelles options détaillées ci-dessous.

Night Mode
Net Speed
Walls Voyager
Extensions Gnome
Conky Control
Reparation
System Info

68. Box Voyager . Night Mode. Day Mode Orange par défaut

69. Night Mode violet

70. Dark mode avec ciel étoilé.

71. Night Mode  automatique programmable. Voir ici vidéo le fonctionnement avec crontab.

 3 modes rajoutés :

Mode Automatic
Change Hours
Stop Automatic

72. Les changements d’heures se font dans nano. Ne changer que les numéros horaires et ne touchez pas au * pour les débutants.

7-19 mode Day (7h du matin à 19h du soir)
20-23 mode Night (20h du soir à 23h)
0-7 mode Dark (Minuit à 7h du matin)

Pour sauvegarder dans Nano, vous devez employer des raccourcis clavier.

Sauvegarder
Ctrl+O puis valider par ↵ Entrée

Fermer l’espace en cours / Quitter
Ctrl+X

doc fr nano ici
doc en nano (shortcuts) here

73. Box Voyager . Net speed. Lancer/fermer l’extension Simple Net speed sur le panel du haut à côté de l’icône terminal. Tout est automatique en un clic, sans passer par le panneau extensions. Un second clic pour fermer.

74. Net speed. Cliquer dessus au panel du haut avec la souris pour obtenir les différentes normes de Speed.

75. ScreenCast de gnome-shell extension. Activer sur panel du haut. Un clic à la box et on ferme. Ne fait pas Webcam comme VokoScreen.

76. Box Voyager .  Nouvelle option Walls Voyager où est regroupé et séparé tous les wallpapers et Photos spécial Voyager pour plus de cohérence.

77. Images par défaut.

78. Ensuite faite défiler et sélectionner votre Image.

79. Clic droit sur image et choisir Définir comme papier peint.

80. Wall par défaut…

81. Presque tous les wallpapers de Ubuntu Officiel depuis l’origine sont installés.

82. Le nouveau Wallpaper Voyager Lincoln basé sur Division 2.

83. Voyager box avec la nouvelle option Walls Voyager décrit plus haut est en plus du système ci-dessus, de Wallpapers par défaut de Gnome Shell Debian qui se trouve dans system settings.

84. Box Voyager . Nouvelle option  Extensions Gnome. 4 sélections pour le centre d’extensions de gnome sur internet. Avec comme rubrique Name, Recent, Downloads, Popularity et Installed Extensions. Une facilité qui manquait à gnome pour aller directement sur son centre d’extensions sur internet. Surtout pour les débutants ou ceux qui sont peu familiarisés à gnome et ses possibilités réelles. En un clic, on a ce qu’on cherche.

85. Gnome extensions par défaut nommé Name sur internet.

86. Conky Control

87. Box Voyager . Nouveaux conky et d’autres supprimés. Ici nouveau conky Moonligh

88. Box Voyager . Reparation avec des options de nettoyages et configurations.

Purge Cache Home
Purge Cache Audio
Purge Cache Smtube et Minitube
Enable ‘New Document’ right-night menu Nautilus.
Restore Lost Data
Conky configuration
Bash aliases + Meteo et Lune

89. Créer une section nouveau document dans le menu contextuel au clic-droit pour avoir txt odt word doc…

90. Aller dans la Box Voyager /Reparation et sélectionner Enable ‘New Document’ right-night menu Nautilus.

91. Box Voyager . System Info ci-dessous.

92. System info

93. Renommer. Nouveau script au clic droit de renommage photos de masse en plus de celui de Gnome-shell, qui reste simple au clic droit. Donc rajouts de 2 scripts pour renommer. Un en Anglais et un traduit en français avec plein d’options. Sélectionner les photos puis clic droit dessus et choisir Actions/renommer. Dans dossier script il y a aussi :

Scripts Nautilus

Action :

Chown-me (droit user)
Chown-Root (droit root)
Make-Executable (droit exécutable)
Renamer (renommer images us)
Renommer-fr (renommer images fr)

Check :

HashCheck.iso (contrôle hachages iso)

Images :

Jpg vs Pdf (image jpg en pdf)
Jpg vs Png (Image jpg en png)
Png vs Jpg (image png en jpg)
Png vs Pdf (image png en pdf)

94. Plugin nautilus

nautilus-image-converter (redimensionner image)
seahorse-nautilus (chiffrer..)
nautilus-admin (ouvrir dossier en root ou fichier)

95. Ouvrir en root. Clic droit…Ouvrir en tant qu’Adminitrateur

96. Tiling option. Agencement automatique vertical ou horizontal par glissement fenêtres. Très pratique et très bien fait.

97. GNOME Boxes est un logiciel libre (licence LGPL v2) de l’environnement GNOME permettant d’accéder à des machines virtuelles ou distantes. doc Debian ici doc ubuntu ici

Terminal :
install gnome-boxes

98. GNOME Boxes avec Voyager

*

*

Vous aimez Voyager … Vous pouvez faire un don du montant de votre choix pour aider à sa création et aux différents frais, serveur… Merci à tous

Faire un don

*
*
]]>
https://voyagerlive.org/voyager-10-debian-buster/feed/ 8 16567
Voyager GE 19.04 https://voyagerlive.org/voyager-ge-19-04/ https://voyagerlive.org/voyager-ge-19-04/#comments Wed, 27 Mar 2019 14:40:20 +0000 https://voyagerlive.org/?page_id=16109

→ List Videos Voyager GE 19.04 >
フランス生まれの Voyager GE 19.04 がリリースされたので、 >
Ya fue liberada la nueva versión de Voyager GE 19.04 >

Bonjour à tous.
Je vous présente  Voyager GE 19.04 qui continue l’aventure avec le bureau Gnome Shell version 3.32 en introduisant de nouvelles fonctionnalités. Avec la promesse enfin réalisé d’avoir un système Gnome léger, rapide, fluide et performant. Cette version est basé sur le noyau Linux 5.0 et la distribution Ubuntu Disco Dingo. La 19.04 est une version intermédiaire avec mise à jour de 9 mois qui prépare la future version 20.04 LTS – Long-term support – de 5 ans qui arrive tous les 2 ans, où Voyager se déclinera en 2 versions, Gnome Shell et Xfce. Aussi vous pourrez choisir selon vos souhaits et capacités machines. L’idée générale de Voyager est d’introduire dans Gnome shell des extensions Gnome préinstallés et, des scripts regroupés dans une Box qui optimisent le système avec, un choix de logiciels nécessaires. L’ensemble dans une ergonomie repensée. Une vidéo et une présentation images sont à votre disposition. A bientôt pour cette nouvelle aventure humaine et numérique.

Attention, comme pour la 18.10 la version Gnome Shell pour Voyager GE 19.04 est toujours une version test encore jeune pour voir si cela plaît ou pas, qui va se développer, se modifier, s’affiner dans le temps selon les retours utilisateurs…Des problèmes de compatibilités peuvent exister entre des extensions exotiques ici qui ne sont plus mises à jour et le système. Si c’est le cas, n’hésitez pas à désactiver les extensions. Voyager est passé de 2 extensions de Ubuntu original à 25 avec une grande partie activées. Merci.

Vidéo Voyager GE 19.04

Voyager se veut multi-profils et multitâches dans un environnement esthétique et immersif autant que possible et cela, depuis les origines de Voyager, afin que le temps passé sur votre machine soit dès plus agréable. En résumé, l’idée générale est que, pour chaque profil, on aurait à disposition des options types qu’on peut ou pas activer.

Voyager GE 19.04 basée sur Ubuntu 19.04 aura pour cycle 9 mois de supports et mises à jour. Pour information, ce sont des versions intermédiaires qui préparent les Futurs LTS. Vous pourrez ensuite passer sans problème vers la 19.10 avec le système de mise-à-jour automatique et ainsi de suite jusqu’à la prochaine LTS.

Voyager GE n’est pas une distribution avec ses dépôts mais bien une variante customisée de Ubuntu comme rappelé plus haut, avec tous ses dépôts officiels. Le projet Voyager partagent exactement la même base, des logiciels communs (logithèque ou synaptic), les mêmes dépôts APT, le même nom de code et le même cycle de développement.

Equipements système recommandés

Voyager GE 19.04

64 BITS – USB/DVD 2.0 Go
Install 10 mn Out Of The Box
9 mois de mises à jour – Fin Janvier 2020

Download 64

 Date 24/04/2019

Alternative downloads

Torrents

Empreinte ISO

MD5SUM 64 : 85b010ed43793c007930a0f8e0665071

Pour la calculer, avec md5sum En ligne de commande Ouvrir terminal (clic droit) dans dossier iso et collez :
md5sum Voyager-GE-19.04-amd64.iso

Installation

Laissez  Voyager s’installer à côté d’un autre OS, mais préférez le faire manuellement, surtout si on a plusieurs partitions occupées pour éviter les risques d’erreurs. Choisir autres dans l’installateur et :

Créer une partition point de montage / en ext4 (formater)un swap (une fois 1/2 votre ram)

How to use manual partitioning during installation ?  >

Mises à jour d´une version à l´autre

Pour les mises à jour Voyager d´une version à l´autre, obligation de refaire une installation neuve car il n´y a pas de dépôt  Voyager mais uniquement des dépôts ubuntu/xubuntu, plus exotiques. Pour les plus expérimentés, vous pouvez tenter une mise à jour par usb/dvd sur l´ancienne version. Vous pouvez aussi faire une mise à jour d´une version à l´autre, en faisant attention. Faire toujours un backup de vos fichiers. Vous pouvez aussi faire une mise à jour de la 18.10 à la 19.04 sans problème mais vous n’aurez pas les dernières nouveautés Voyager.

Passeport – Login

Login : (Appuyer sur Entrée)
Ne rien mettre comme identifiant.
Appuyer au cadre Orange avec Live session user. 

mot de passe : (rien)

ou
Login : (ubuntu)
mot de passe : (rien)

Logiciels USB

Voyager GE 19.04 construite avec Xorriso Hybrid
Compatible EFI

live_usb [Wiki ubuntu-fr] – Documentation Ubuntu ici

UEFI compatible, pour booter le live iso, désactivez le securite boot au bios de votre machine. Accédez à votre “BIOS UEFI”. Vérifier qu’il existe une option où vous pouvez désactiver le “Secure Boot”, et que vous n’êtes pas en mode “Legacy” ou “CSM “.

Pour faire une clé usb, prendre mintstick déjà installé sur Voyager ou télécharger ici. Ou Unetbootin ici Si vous êtes sur windows, prendre ce logiciel linuxliveusb ici ou Rufus ici la liste des logiciels USB LIVE ici Sinon, en DVD gravez bien en petite vitesse, dvd non usé…

A été rajouté comme sur debian en EFI live Voyager USB au un simple menu, un choix de langues US ou FR ou une autre option d’autres langues. Attention aussi, au logiciel Unetbootin qui refait lui-même son menu. Par contre, avec Grub-pc sans efi vous aurez le menu Voyager avec toutes les langues en boot USB ou DVD.

Si erreur au boot impossible de monter can not mount /dev/loop0 (/cdrom/casper/filesystem.squashfs) avec Unetbootin pour Linux ou Linuxlive usb creator pour windows ou autres…

Il faut remettre à zéro l’amorce de ta clef avant d’y réinstaller une nouvelle iso. Donc depuis un linux quelconque, lancez d’abord dans un terminal :

sudo fdisk -l
Pour identifier à coup sûr la lettre X attribuée par le système à ta clef /dev/sdX, pu
is lancez

sudo dd if=/dev/zero of=/dev/sdX bs=512 count=4096


En remplaçant X par la lettre trouvée précédemment.En général c’est sdb. Ensuite reformatez la clé avec minstick ou usb creator ubuntu sur voyager par exemple. Testez sur une de mes clés qui avait ce problème tout le temps et tout passe maintenant avec unetbootin et usb creator.

Linux : forcez Unetbootin à formater lui-même la clé. Prenez une clé occupée. Ou reformatez la clé en bas niveau pour effacer les résidus qui bloquent la clé.

Windows prendre Rufus ici
Live usb Voyager avec Mintstick ici
Live Usb Voyager avec Unetbootin lien ici
live_usb [Wiki ubuntu-fr] – Documentation Ubuntu ici

Clé USB

Créez clé USB en ligne de commande
Référence de votre clé avec usb monté
Terminal: sudo fdisk -l

Si sdbX comme référence clé
Terminal :
sudo dd if=Voyager-GE-19.04-amd64.iso of=/dev/sdb(X) && sync

*

Doc PDF

                                                               

Présentation

Gnome-Shell doc ici

1. Wallpaper Voyager par défaut légèrement retouché.

Futur wallpaper pour la future Voyager 

2. Interface de gestion FingerprintGUI – Enpreintes digitales. Aller dans System/fingersprint

3. Interface de gestion FingerprintGUI – Enpreintes digitales. Cette application permet la gestion et l’intégration visuelle du lecteur d’empreintes digitales de votre ordinateur. Ce petit logiciel écrit en Qt donne l’accès aux librairies matérielles du projet Fprint sans se servir de l’interface de ce dernier. . Ce programme est adapté à un grand nombre de lecteurs et assure la gestion complète des différents processus d’identification. Attention, cela marche selon les machines. doc ici

4. Langues et Pays. Première chose à faire si problème de langues et clavier. Aller dans paramètres/Pays et langues sélectionner Gérer les langues installées.

5. Clavier. Aller dans System Settings/Pays et Langue/Sources de saisie et sélectionner + et ajouter et supprimer les langues en trop. Ou terminal ci-dessous.

Open terminal :
sudo dpkg-reconfigure keyboard-configuration

6. Prise en charge des langues. Sélectionner Installer/supprimer des langues. Enlever les langues en trop et appliquer.

7. Langues et Firefox. Si Problème de langues, aller dans Edition/Préférences/Général/Langues et Apparences/Choisir puis régler supprimer ou descendre ou ajouter langues.

8. Nouveautés Voyager GE 19.04 par rapport à 18.10. Conky Batterie avec % et Power off-line ou on-line.

8. Info conky

Conky changer format date et heure sur le conky bureau. doc ici

${time %H %M %P} 24-hour format.
${time %I %M %P} 12-hour format.

Conky

Terminal :
gedit ~/.conky/conky/conky14/TimeFull

changed here time :

${voffset 8}${font Astera:size=20}${color}${time %H %M %p}${font}${voffset -8}
${voffset 8}${font Sawasdee:size=15}${color1}${time %A} ${time %e} ${time %B}${font}

9. “Comme on a pu le lire sur le blog du GNOME Libre, une série de correctifs apportés à GDM avait permit de faire chuter le poids du Gnome-Shell 3.30 sur la mémoire vive : de 280 Mio de moins. Les efforts pour réduire globalement la consommation de ressources ont porté leurs fruits puisque, mis bout à bout, ce ne sont pas moins de 750 Mio de mémoire vive qui ont été libérés pour cette version !” Comme on peut le voir ci-dessus, on est encore meilleur pour Gnome-shell 3.32 : 632 Mo au repos. Le système devient très réactif.

10. Dash to Dock Extension du Dock de gnome Shell déjà intégré. Pour ajouter une icône Applications aller dans Applications View et clic droit dessus et sélectionner “Ajouter aux favoris”. C’est simple. Corbeille sur le bureau pour son indicateur dynamique entre corbeille pleine et vide.

11. Pour mettre icône Bureau sur le Bureau avec la corbeille. Aller dans les extensions et sélectionner Desktop icons puis activer montrer dossier personnel sur le bureau.

12. Pour ajouter des icônes applications sur le Dash en bas. Aller dans Vue d’ensemble Applications construit par sections.

13. Cliquer droit sur l’icône souhaitée et sélectionner Ajouter aux favoris. Votre application est enfin sur votre barre du bas.

14. Panel haut gauche avec Shell ensemble de vue bureau et Shell ensemble de vue Applications

15. Panel haut droit (Extend panel menu) avec une partie des extensions comme terminal, radio, météo, etc. A vous de tester

16. Toujours rappeler les enjeux de notre monde numérique sans faire de moralisme. J’ai fait un Wallpaper à cet effet basé sur le jeu Division 2 en me demandant, quel monde nous voulons ? Une dictature numérique ou libre. A mon avis, on doit jamais perdre de vue cette interrogation à l’instar du mémorial Lincoln qui rappel ce combat pour la liberté, monument qui fait face au Capitole et représenté sur le wallpaper ci-dessus. Lincoln sera-t-il encore le symbole d’une Amérique numérique ?

17. De quoi sera fait demain ?
Dictature numérique ou liberté numérique.

18. 23 Mars 2019 près de Lannion, Bretagne. Photos  intégrées dans Voyager GE 19.04 . La beauté toujours et encore. Et il me faut bien l’avouer, où qu’elle soit, je m’en lasserait jamais.

19. Nautilus, le navigateur de fichier. Etrangement, le glisser-déposer (Drap on Drop) url Firefox est devenue impossible dans Nautilus comme sur le bureau d’ailleurs.

20. View miniatures applications.

21. Applications menu Shell regroupés en sections.

22. Search…

23. Les extensions peuvent être trouver à Extensions Settings plus des options de fermetures ou paramétrages poussés à System Settings

24. Light night automatique qui s’active pour mettre un filtre et protégé ses yeux selon la journée.

25. Terminal Drop Down. Extension Quake Mode. A été créé des alias (raccourcis commandes linux) Pour les changer aller dans la Box (Icône B)/réparation/Bash aliases

Commandes aliases principales terminal :

update
upgrade
autoremove
clean
install
purge
dpkg

26. Son avec extension pour sélectionner les pilotes selon votre machine

27. Réglages écran lumière et Batterie

28. Calendrier

29. Radio

30. Alertes et Notifications. Attention pas d’icône. Se met en route dès qu’il y a une notification. Activer dans l’extension Extend Panel menu/Indicators/Notification indicator  Indique aussi les mises à jour à faire des extensions de gnome. Il faut avoir activer l’api dans firefox ici

31. Météo

32. Notes

33. Paramétrages des Extensions qu’on peut désactiver ou activer ou supprimer.

34. Installer d’autres extensions ou faire des mises à jour. Aller ici et sélectionner Click here to install browser extension. Pour les mises à jour aller en haut section Installed extensions

35. Paramétrage du Dash to dock. Clic droit sur icône

36. Fenêtre de paramétrages du Dash to Dock

37. Extension Coverflow alt+tab

38. Vue d’ensemble Applications par sections. Pour traduire dans votre langue, à vous de les renommer clic droit dessus, surtout pour les langues étrangères. Ci-dessous les noms des sections à traduire ou renommer.

[‘accessories’, ‘chromeapps’, ‘games’, ‘graphics’, ‘internet’, ‘office’, ‘programming’, ‘science’, ‘soundvideo’, ‘systemtools’, ‘universalaccess’, ‘wine’]

Traduction Gtranlate

[‘accessories’, ‘chromeapps’, ‘games’, ‘graphics’, ‘internet’, ‘office’, ‘programming’, ‘science’, ‘soundvideo’, ‘systemtools’, ‘universalaccess’, ‘wine’]

39. Voir la liste des sections dans dconf-editor. Ouvrir un terminal  et faire :

dconf-editor org.gnome.desktop.app-folders

40. Ouverture par sections.

41. Autre option. Applications récentes ouvertes

42. Logiciels

43. Si une fois installé, un message “…falled to download https//cdn.fwupd.org/download/…” indique une impossibilité de update. Ouvrir un terminal et faite :

Terminal :

update
upgrade
autoremove
clean

Redémarrer machine ou session

44. Pitivi logiciel de montage vidéo associé à PulseEffects pour l’équalizer.

45. Rhythmbox : gestionnaire de musique, lien ici. Une application simple et intuitive de lecture audio et de gestion de bibliothèque musicale, inspirée à l’origine par iTunes® d’Apple® et distribuée sous licence publique générale V2.
Rhythmbox repose sur le puissant moteur multimédia GStreamer.
Rhythmbox possède un grand nombre de fonctionnalités, telles que :

Support d’un très grand nombre de formats audio au travers de GStreamer
Édition des métadonnées (tag)
Lecture et création de CD audio
Support du « fondu enchaîné »
Récupération d’informations sur Internet (paroles, pochettes…)
Support des Web-radio
Listes de lecture (manuelles ou « intelligentes »)
Support des PodCasts
Bonne intégration de Magnatune ou encore Last.fm
Un système de greffons (les fonctionnalités qui vous sont inutiles sont désactivables)
Support de l’iPod et des baladeurs utilisant le protocole MTP

46. PulseEffets nouveau logiciel très prometteur qui fait Equalizeur avec des pré-programmes de spectres audios qui peuvent se coupler en auto à pulse audio. Pour l’actionner allez dans le panel haut, section son et sélectionnez PulseEffets(Appl) lien ici

47. Minitube pour Youtube qui marche bien en remplacement de smtube qui marchait plus surtout pour les liens musiques.

48. Mintube. Soit chercher en Search pure et direct soit, par l’onglet “Parcourir”. Puis choisir par thèmes “Les plus populaires” Musique” “Jeux vidéo” “Films et animations” “Humour” … Si le logiciel marche plus, télécharger et installer le nouveau deb lien ici. Choisir Ubuntu/Debian et ouvrir un terminal clic droit à l’endroit du deb et faire dpkg dans le terminal. La version présente sur la 19.04 est la 2.9.1 de novembre 2018car la version 3 marche pas.

Comment utiliser l’enregistreur d’écran secret de GNOME Shell

49. Pour enregistrer votre écran de bureau Ubuntu (et tout ce qui apparaît et se passe dessus) et l’enregistrer en tant que vidéo, appuyez simplement sur ce raccourci clavier:

Ctrl + Alt + Maj + R

Vous pourrez savoir qu’un enregistrement d’écran est en cours, car un petit point rouge apparaît dans la zone de la barre d’état système:
L’enregistrement s’arrête automatiquement après 30 secondes.
Vous pouvez arrêter l’enregistrement à tout moment en appuyant de nouveau sur le raccourci d’écran:

Ctrl + Alt + Maj + R

Une vidéo de votre screencast est automatiquement enregistrée dans le dossier Vidéos de votre dossier Accueil.

Augmenter la durée des vidéos de screencast

Avec seulement 30 secondes, la durée par défaut de la capture d’écran utilisant cette méthode n’est pas idéale, en particulier si vous prévoyez de faire une longue vidéo ou si vous avez besoin de faire la démonstration d’un flux de travail ou d’une fonctionnalité particulière.

Il est possible d’augmenter manuellement la durée des screencasts en modifiant la chaîne de paramètres suivante à l’aide de l’application Terminal:

gsettings set org.gnome.settings-daemon.plugins.media-keys max-screencast-length 60

Remplacez la valeur 60 par la longueur souhaitée en secondes, par exemple 300 pendant 5 minutes, 600 pendant 10 minutes, etc.
Si vous définissez la valeur sur “0”, il n’y aura pas de délai.
Rappelez-vous: vous pouvez arrêter l’enregistrement à tout moment, quelle que soit la durée que vous avez définie. Appuyez simplement sur le raccourci clavier que vous utilisez pour démarrer l’enregistrement et arrêter l’enregistrement.
source lien ici

50. EasyScreenCast dans extension à activer pour tester. Marche très bien aussi mais sans webcam. Attention, peut avoir une problème de capture icône. Attendre mises à jour ou installer autre Screencast ici

51. Sauvegardez avec Dejà-dup. Utilitaire de sauvegarde très simple. Interface graphique pour l’outil duplicity, Déjà Dup a pour but de cacher les complexités relatives à une bonne façon d’effectuer des copies de sauvegarde (chiffrement, sauvegardes locales ou en réseau, fréquence de la prise des sauvegardes…) pour se concentrer sur l’essentiel : effectuez des sauvegardes de votre système et de vos données personnelles de manière sécuritaire, complète et fiable. Doc ici

52. Nautilus avec les nouvelles icônes Yaru Ubuntu que j’ai laissé. Pourquoi en changer. Elles sont superbes.

53. Tous les liens du site Voyager GE 19.04 dans le fichier Voyager Site en PDF et 2 Tutoriels PDF en Fr et Us.

54. Réglages des thèmes icônes, styles, curseurs, shell, images arrière-plan et écran de verrouillage. Icône Ajustement Blanche et sélecteur vert. Aller dans Système/ajustement

55. Système/ajustement

56. Paramétrages extensions arrière-plan avec sélection Walls officiels

57. Pour changer les dimensions de L’écran, aller dans System Settings/Periphériques/Ecrans

58. TV HDMI. Aller Dans Paramètre système → Périphériques → Écrans et appliquer selon vos besoins en clonant par exemple votre écran pc sur la TV.

59. Audio HDMI. Aller sur Audio panel icône et sélectionner Haut-Parleurs/Audio HDMI

60. Paramétrages Générales par défaut de Gnome Shell

61. Box Voyager avec nouveau look et de nouvelles options détaillées ci-dessous.

Night Mode
Net Speed
Panel Switch
Walls Voyager
Extensions Gnome
Conky Control
Reparation
System Info

62. Box Voyager. Night Mode. Day Mode Orange par défaut

63. Night Mode violet

64. Dark mode avec ciel étoilé.

65. Night Mode  automatique programmable. Voir ici vidéo le fonctionnement avec crontab.

 3 modes rajoutés :

Mode Automatic
Change Hours
Stop Automatic

66. Les changements d’heures se font dans nano. Ne changer que les numéros horaires et ne touchez pas au * pour les débutants.

7-19 mode Day (7h du matin à 19h du soir)
20-23 mode Night (20h du soir à 23h)
0-7 mode Dark (Minuit à 7h du matin)

Commandes de base nano doc ici

Pour sauvegarder dans Nano, vous devez employer des raccourcis clavier.

Pour écrire dans un fichier ou le sauvegarder, utilisez Ctrl–o
Pour quitter Nano, Ctrl–x
Pour rechercher dans le fichier, Ctrl–w

67. Box Voyager. Net speed. Lancer/fermer l’extension Simple Net speed sur le panel du haut à côté de l’icône terminal. Tout est automatique en un clic, sans passer par le panneau extensions. Un second clic pour fermer.

68. Net speed. Cliquer dessus au panel du haut avec la souris pour obtenir les différentes normes de Speed.

69. Box Voyager. Panel Switch. Switcher une configuration panel pour une autre. Tout est automatique en un clic, sans passer par le panneau extensions. Ci-dessus par défaut avec l’extension Extend panel menu. Tout est séparé comme sur la 18.10.

70. Ici avec la date pour l ‘extension Extend panel menu.

71. Box Voyager. Panel Switch. Switcher une 2ème configuration panel. Ci-dessus par défaut sans extensions pour gnome-shell.

72. Ici avec la date au milieux pour le panel par défaut sans extensions pour gnome-shell.

73. ScreenCast de gnome-shell extension. Activer sur panel du haut. Un clic à la box et on ferme. Ne fait pas Webcam comme VokoScreen.

74. Box Voyager.  Nouvelle option Walls Voyager où est regroupé et séparé tous les wallpapers et Photos spécial Voyager pour plus de cohérence.

75. Ensuite faite défiler et sélectionner votre Image.

76. Clic droit sur image et choisir Définir comme papier peint.

77. Wall par défaut…

78. Presque tous les wallpapers de Ubuntu Officiel depuis l’origine sont installés.

79. Le nouveau Wallpaper Voyager Lincoln basé sur Division 2.

80. Voyager box avec la nouvelle option Walls Voyager décrit plus haut est en plus du système ci-dessus, de Wallpapers par défaut de Gnome Shell Ubuntu qui se trouve dans system settings.

81. Box Voyager. Nouvelle option  Extensions Gnome. 4 sélections pour le centre d’extensions de gnome sur internet. Avec comme rubrique Name, Recent, Downloads, Popularity et Installed Extensions. Une facilité qui manquait à gnome pour aller directement sur son centre d’extensions sur internet. Surtout pour les débutants ou ceux qui sont peu familiarisés à gnome et ses possibilités réelles. En un clic, on a ce qu’on cherche.

82. Gnome extensions par défaut nommé Name sur internet.

83. Conky Control

84. Box Voyager. Nouveaux conky et d’autres supprimés. Ici nouveau conky Moonligh

85. Box Voyager. Reparation avec des options de nettoyages et configurations.

Restore Gnome-Shell
Purge Cache Home
Purge Cache Pulse audio
Enable ‘New Document’ right-night menu Nautilus.
Restore Lost Data
Conky configuration
Restore Plymouth GDM3 Grub Voyager
Bash aliases + Meteo et Lune

86. Créer une section nouveau document dans le menu contextuel au clic-droit pour avoir txt odt word doc…

87. Aller dans la box Voyager/Reparation et sélectionner Enable ‘New Document’ right-night menu Nautilus.

88. Box Voyager. System Info ci-dessous.

89. Voyager GE 19.04 est basé sur Ubuntu Disco Dingo encore en développement comme pour Voyager. Nous avons un Kernel 5 couplé à Gnome shell 3.32. Thème Icônes Yaru d’excellente facture donc pourquoi en changer et le thème style tout aussi excellent. it’s ok :wink:

90. Renommer. Nouveau script au clic droit de renommage photos de masse en plus de celui de Gnome-shell, qui reste simple au clic droit. Donc rajouts de 2 scripts pour renommer. Un en Anglais et un traduit en français avec plein d’options. Sélectionner les photos puis clic droit dessus et choisir Actions/renommer. Dans dossier script il y a aussi :

Scripts Nautilus

Action :

Chown-me (droit user)
Chown-Root (droit root)
Make-Executable (droit exécutable)
Renamer (renommer images us)
Renommer-fr (renommer images fr)

Check :

HashCheck.iso (contrôle hachages iso)

Images :

Jpg vs Pdf (image jpg en pdf)
Jpg vs Png (Image jpg en png)
Png vs Jpg (image png en jpg)
Png vs Pdf (image png en pdf)

91. Plugin nautilus

nautilus-image-converter (redimensionner image)
seahorse-nautilus (chiffrer..)
nautilus-admin (ouvrir dossier en root ou fichier)

92. Ouvrir en root. Clic droit…Ouvrir en tant qu’Adminitrateur

93. Tiling option. Agencement automatique vertical ou horizontal par glissement fenêtres. Très pratique et très bien fait.

94. GNOME Boxes est un logiciel libre (licence LGPL v2) de l’environnement GNOME permettant d’accéder à des machines virtuelles ou distantes. doc ici

Terminal :
install gnome-boxes

95. GNOME Boxes avec Voyager

*

*

Vous aimez Voyager … Vous pouvez faire un don du montant de votre choix pour aider à sa création et aux différents frais, serveur… Merci à tous

Faire un don

*
*
]]>
https://voyagerlive.org/voyager-ge-19-04/feed/ 41 16109
Forum https://voyagerlive.org/community/ Fri, 11 Jan 2019 06:31:30 +0000 https://voyagerlive.org/community/  

 

 

 

 

Le forum est fermé pour le moment.
Vous pouvez toujours laisser des
commentaires pour les différentes
Voyager. A bientôt

]]>
15515
Voyager GE 18.10 https://voyagerlive.org/voyager-ge-18-10-gnome-shell/ https://voyagerlive.org/voyager-ge-18-10-gnome-shell/#comments Thu, 15 Nov 2018 00:12:18 +0000 https://voyagerlive.org/?page_id=15031

→ List Videos Voyager – GE 18.10 >
無料OS『Voyager – GE 18.10』…Ubuntuがベースに! >
Voyager GE 18.10リリース!〜VoyagerがUbuntu 18.10 base & Gnome Shell editionとなって登場です・・ >
Релиз Voyager Live 18.10 (Gnome Shell) >
Voyager GE 18.10(GNOME Shell)桌面截图 >

Voyager GE 19.04

 

Bonjour à tous.
Je vous présente pour la première fois, Voyager – GE 18.10 basé sur le bureau Gnome Shell et Ubuntu 18.10 (Cosmic Cuttlefish). Pourquoi Gnome Shell maintenant ? Parce que Voyager avait abandonné le bureau Gnome Shell il y a 10 ans pour xfce, en raison de sa jeunesse et surtout d’un manque de souplesse et d’extensions, problématique à l’époque. Maintenant, après plusieurs tests, la conclusion est qu’une partie du système Gnome Shell est à nouveau ergonomique, modifiable et plus souple qu’à ses débuts. Aussi, a-t-il été envisagé d’en faire une version nommée GE pour Gnome Shell. Pourquoi la version intermédiaire de 9 mois en 18.10 et non la 18.04 LTS avec ses 5 ans de supports ? A cause de Gnome Shell en version 3.30.1 impossible à installer sur  la 18.04 LTS, et bien meilleur que la 3.28 sur la LTS qui prenait trop de ressources système.  “Comme on peut le lire sur le blog du GNOME Libre, une série de correctifs apportés à GDM permet de faire chuter le poids du Gnome-Shell 3.30 sur la mémoire vive : 280 Mio de moins. Les efforts pour réduire globalement la consommation de ressources ont porté leurs fruits puisque, mis bout à bout, ce ne sont pas moins de 750 Mio de mémoire vive qui ont été libérés !” Sources ici. Donc, à bientôt pour cette nouvelle aventure numérique et humaine.

Attention, vous aurez toujours le choix entre xfce et Gnome Shell. La version Gnome Shell pour Voyager est une première version test encore jeune pour voir si cela plaît ou pas, qui va se développer, se modifier, s’affiner dans le temps selon les retours utilisateurs…

Les nouveautés pour Voyager GE 18.10.1 et 18.10.2 / 18.10.3

La distribution Voyager se veut multi-profils et multitâches dans un environnement esthétique et immersif autant que possible et cela, depuis les origines de Voyager, afin que le temps passé sur votre machine soit dès plus agréable. En résumé, l’idée générale est que, pour chaque profil, on aurait à disposition des options types qu’on peut ou pas activer.

Voyager GE 18.10 date 16/11/2018

La distribution Voyager GE basée sur Ubuntu 18.10 aura pour cycle 9 mois de supports et mises à jour. Pour information, ce sont des versions intermédiaires qui préparent les Futurs LTS. Vous pourrez ensuite passer sans problème vers la 19.04 avec le système de mise-à-jour automatique et ainsi de suite jusqu’à la prochaine LTS.

La distribution Voyager n’est pas une distribution avec ses dépôts mais bien une variante de Ubuntu comme rappelé plus haut, avec tous ses dépôts officiels. Le projet Voyager partagent exactement la même base, des logiciels communs (logithèque ou synaptic), les mêmes dépôts APT, le même nom de code et le même cycle de développement.

Equipements système recommandés

Voyager – GE 18.10.3

64 BITS – USB/DVD 1.8 Go
Install 10 mn Out Of The Box
9 mois de mises à jour – Fin Juillet 2019

Download 64

 Date 15/03/2019

Alternative downloads

Torrents

Empreinte ISO

MD5SUM 64 : d5e05cb9f44cfdd60f94f009f87f8093
15/03/2019 Correction Gnome-shell – Gdm3 – dernière mises-à-jour

MD5SUM 64 : 098f362b553c5b99024d8e3a76e4dcd9
30/01/2019 Dernière mises-à-jour
MD5SUM 64 : bb5512455402461124e35bbb6b8ffb7a
14/12/2018 Nouveautés GE 18.10.1, voir vidéo ci-dessus ou ici
MD5SUM 64 : 74bf91be54f3eb0932bf1bed9512f1b8
22.11.2018 Juste correction clavier langue pour ubs live
MD5SUM 64 : c5219348404c7b3738bb9386fff06388
16.11 2018

Pour la calculer, avec md5sum En ligne de commande Ouvrir terminal (clic droit) dans dossier iso et collez :
md5sum Voyager-GE-18.10.3-amd64.iso

Installation

Laissez Voyager s’installer à côté d’un autre OS, mais préférez le faire manuellement, surtout si on a plusieurs partitions occupées pour éviter les risques d’erreurs. Choisir autres dans l’installateur et :

Créer une partition point de montage / en ext4 (formater)un swap (une fois 1/2 votre ram)

How to use manual partitioning during installation ?  >

Login : ubuntu
mot de passe : (rien)

Logiciels USB

Iso Voyager 18.10 GE construite avec Xorriso Hybrid
Compatible EFI

UEFI compatible, pour booter le live iso, désactivez le securite boot au bios de votre machine. Accédez à votre “BIOS UEFI”. Vérifier qu’il existe une option où vous pouvez désactiver le “Secure Boot”, et que vous n’êtes pas en mode “Legacy” ou “CSM “.

Pour faire une clé usb, prendre mintstick déjà installé sur voyager ou télécharger ici. Ou Unetbootin ici Si vous êtes sur windows, prendre ce logiciel linuxliveusb ici ou Rufus ici la liste des logiciels USB LIVE ici Sinon, en DVD gravez bien en petite vitesse, dvd non usé…

A été rajouté comme sur debian en EFI live Voyager USB au un simple menu, un choix de langues US ou FR ou une autre option d’autres langues. Attention aussi, au logiciel Unetbootin qui refait lui-même son menu. Par contre, avec Grub-pc sans efi vous aurez le menu Voyager avec toutes les langues en boot USB ou DVD.

Si erreur au boot impossible de monter can not mount /dev/loop0 (/cdrom/casper/filesystem.squashfs) avec Unetbootin pour Linux ou Linuxlive usb creator pour windows ou autres…

Il faut remettre à zéro l’amorce de ta clef avant d’y réinstaller une nouvelle iso. Donc depuis un linux quelconque, lancez d’abord dans un terminal :

sudo fdisk -l
Pour identifier à coup sûr la lettre X attribuée par le système à ta clef /dev/sdX, pu
is lancez

sudo dd if=/dev/zero of=/dev/sdX bs=512 count=4096


En remplaçant X par la lettre trouvée précédemment.En général c’est sdb. Ensuite reformatez la clé avec minstick ou usb creator ubuntu sur voyager par exemple. Testez sur une de mes clés qui avait ce problème tout le temps et tout passe maintenant avec unetbootin et usb creator.

Linux : forcez Unetbootin à formater lui-même la clé. Prenez une clé occupée. Ou reformatez la clé en bas niveau pour effacer les résidus qui bloquent la clé.

Windows prendre Rufus ici
Live usb Voyager avec Mintstick lienici
Live Usb Voyager avec Unetbootin lienici
Pas d’USB au Bios – créer un CD/BOOT USBici

Clé USB

Créez clé USB en ligne de commande
Référence de votre clé avec usb monté
Terminal: sudo fdisk -l

Si sdbX comme référence clé
Terminal :
sudo dd if=Voyager-GE-18.10.3-amd64.iso of=/dev/sdb(X) && sync

*

Petite Présentation en images

Gnome-Shell doc ici

  1. Nouveau Wallpaper par défaut pour  Voyager – GE 18.10 créé sur inkscape avec fond coloré qui rappel Ubuntu avec ce mixe dégradé Orange/Violet que j’ai toujours aimé mais fabriqué dans l’esprit Voyager avec des dalles orangées comme suspendues.

Quand le monde devient fou de beauté ! Une série de photos spécial  Voyager de la côte de granit Rose près de Lannion en Bretagne faite le 27 Décembre 2018.

2. Interface de gestion FingerprintGUI – Enpreintes digitales. Aller dans System/fingersprint

3. Interface de gestion FingerprintGUI – Enpreintes digitales. Cette application permet la gestion et l’intégration visuelle du lecteur d’empreintes digitales de votre ordinateur. Ce petit logiciel écrit en Qt donne l’accès aux librairies matérielles du projet Fprint sans se servir de l’interface de ce dernier. . Ce programme est adapté à un grand nombre de lecteurs et assure la gestion complète des différents processus d’identification. Que pour la version 18.10.3 mais vous pouvez l’installer pour les autres versions. Attention, cela marche selon les machines. doc ici

4. Langues et Pays. Première chose à faire si problème de langues et clavier. Aller dans paramètres/Pays et langues sélectionner Gérer les langues installées.

5. Clavier. Aller dans System Settings/Pays et Langue/Sources de saisie et sélectionner + et ajouter et supprimer les langues en trop. Ou terminal ci-dessous.

Open terminal :
sudo dpkg-reconfigure keyboard-configuration

6. Prise en charge des langues. Sélectionner Installer/supprimer des langues. Enlever les langues en trop et appliquer.

7. Langues et Firefox. Si Problème de langues, aller dans Edition/Préférences/Général/Langues et Apparences/Choisir puis régler supprimer ou descendre ou ajouter langues.

8. Info conky

Conky changer format date et heure sur le conky bureau. doc ici

${time %H %M %P} 24-hour format.
${time %I %M %P} 12-hour format.

Conky

Terminal :
gedit ~/.conky/conky/conky14/TimeFull

changed here time :

${voffset 8}${font Astera:size=20}${color}${time %H %M %p}${font}${voffset -8}
${voffset 8}${font Sawasdee:size=15}${color1}${time %A} ${time %e} ${time %B}${font}

9. Infos NetSpeed. Box Voyager/net Speed. One clic Valider 2 clic Stop.

10. Dash to Dock Extension du Dock de gnome Shell déjà intégré. Pour ajouter une icône Applications aller dans Applications View et clic droit dessus et sélectionner “Ajouter aux favoris”. C’est simple.

11. Panel haut  gauche avec Shell ensemble de vue bureau et Shell ensemble de vue Applications

12. Panel haut droit (Extend panel menu) avec une partie des extensions comme terminal, radio, notes, etc. Il y en a 24. A vous de tester

13. Les extensions peuvent être trouver à Extensions Settings plus des options de fermetures ou paramétrages poussés à System Settings

14. Light night automatique qui s’active pour mettre un filtre et protégé ses yeux selon la journée.

15. Terminal Drop Down. Extension Quake Mode. A été créé des alias (raccourcis commandes linux) Pour les changer aller dans la Box (Icône B)/réparation/Bash aliases

Commandes aliases principales terminal :

update
upgrade
autoremove
clean
install
purge
dpkg

16. Son avec extension pour sélectionner les pilotes selon votre machine

17. Réglages écran lumière et Batterie

18. Calendrier

19. Radio

20. Alertes et Notifications. Attention que pour la 18.10.1. Pour la 18.10, activer dans l’extension Extend Panel menu/Indicators/Notification indicator  Indique aussi les mises à jour à faire des extensions de gnome. Il faut avoir activer l’api dans firefox ici

21. Notes

22. Paramétrages des Extensions qu’on peut désactiver ou activer ou supprimer.

23. Installer d’autres extensions ou faire des mises à jour. Aller ici et sélectionner Click here to install browser extension. Pour les mises à jour aller en haut section Installed extensions

24. Paramétrage du Dash to dock. Clic droit sur icône

25. Fenêtre de paramétrages du Dash to Dock

26. Extension Coverflow alt+tab

27. Vue d’ensemble bureau

28. Vue d’ensemble Applications par sections. Pour traduire dans votre langue, à vous de les renommer clic droit dessus, surtout pour les langues étrangères. Ci-dessous les noms des sections à traduire ou renommer.

[‘accessories’, ‘chromeapps’, ‘games’, ‘graphics’, ‘internet’, ‘office’, ‘programming’, ‘science’, ‘soundvideo’, ‘systemtools’, ‘universalaccess’, ‘wine’]

Traduction Gtranlate

[‘accessories’, ‘chromeapps’, ‘games’, ‘graphics’, ‘internet’, ‘office’, ‘programming’, ‘science’, ‘soundvideo’, ‘systemtools’, ‘universalaccess’, ‘wine’]

29. Voir la liste des sections dans dconf-editor. Ouvrir un terminal  et faire :

dconf-editor org.gnome.desktop.app-folders

30. Ouverture par sections.

31. Autre option. Applications récentes ouvertes

32. Extension Youtube à activer. Marche plus ou moins bien dans les résultats de recherche et n’est pas paramétrable sur Gnome Shell 3.30.1 mais oui sur 3.28. Je l’ai laissé en espérant une mise à jour car c’est une superbe extension.

33. Logiciels

34. Si une fois installé, un message “…falled to download https//cdn.fwupd.org/download/…” indique une impossibilité de update. Ouvrir un terminal et faite :

Terminal :

update
upgrade
autoremove
clean

Redémarrer machine ou session

35. Pitivi en version 0.99 pour le montage vidéo. Superbe version. Simple et efficace. Je fais toutes mes vidéos Voyager dessus depuis la version 0.99 qui est redoutable. Le Cut Timeline est meilleur que celui d’Openshot. Ensuite, je retranscode avec handbrake lien ici le mp4/H264 pour le site Voyager pour une meilleur compatibilité avec le player Vidéos de WordPress. Bravo à l’équipe pour ce bijou et d’avoir réduit les bugs et freezes depuis.

36. Rhythmbox : gestionnaire de musique, lien ici. Une application simple et intuitive de lecture audio et de gestion de bibliothèque musicale, inspirée à l’origine par iTunes® d’Apple® et distribuée sous licence publique générale V2.
Rhythmbox repose sur le puissant moteur multimédia GStreamer.
Rhythmbox possède un grand nombre de fonctionnalités, telles que :

Support d’un très grand nombre de formats audio au travers de GStreamer
Édition des métadonnées (tag)
Lecture et création de CD audio
Support du « fondu enchaîné »
Récupération d’informations sur Internet (paroles, pochettes…)
Support des Web-radio
Listes de lecture (manuelles ou « intelligentes »)
Support des PodCasts
Bonne intégration de Magnatune ou encore Last.fm
Un système de greffons (les fonctionnalités qui vous sont inutiles sont désactivables)
Support de l’iPod et des baladeurs utilisant le protocole MTP

37. PulseEffets nouveau logiciel très prometteur qui fait Equalizeur avec des pré-programmes de spectres audios qui peuvent se coupler en auto à pulse audio. Pour l’actionner allez dans le panel haut, section son et sélectionnez PulseEffets(Appl) lien ici

Comment utiliser l’enregistreur d’écran secret de GNOME Shell

38. Pour enregistrer votre écran de bureau Ubuntu (et tout ce qui apparaît et se passe dessus) et l’enregistrer en tant que vidéo, appuyez simplement sur ce raccourci clavier:

Ctrl + Alt + Maj + R

Vous pourrez savoir qu’un enregistrement d’écran est en cours, car un petit point rouge apparaît dans la zone de la barre d’état système:
L’enregistrement s’arrête automatiquement après 30 secondes.
Vous pouvez arrêter l’enregistrement à tout moment en appuyant de nouveau sur le raccourci d’écran:

Ctrl + Alt + Maj + R

Une vidéo de votre screencast est automatiquement enregistrée dans le dossier Vidéos de votre dossier Accueil.

Augmenter la durée des vidéos de screencast

Avec seulement 30 secondes, la durée par défaut de la capture d’écran utilisant cette méthode n’est pas idéale, en particulier si vous prévoyez de faire une longue vidéo ou si vous avez besoin de faire la démonstration d’un flux de travail ou d’une fonctionnalité particulière.

Il est possible d’augmenter manuellement la durée des screencasts en modifiant la chaîne de paramètres suivante à l’aide de l’application Terminal:

gsettings set org.gnome.settings-daemon.plugins.media-keys max-screencast-length 60

Remplacez la valeur 60 par la longueur souhaitée en secondes, par exemple 300 pendant 5 minutes, 600 pendant 10 minutes, etc.
Si vous définissez la valeur sur “0”, il n’y aura pas de délai.
Rappelez-vous: vous pouvez arrêter l’enregistrement à tout moment, quelle que soit la durée que vous avez définie. Appuyez simplement sur le raccourci clavier que vous utilisez pour démarrer l’enregistrement et arrêter l’enregistrement.
source lien ici

39 VokoScreenScreencast avec Webcam – est une application de capture vidéo d’écran. Elle permet d’enregistrer l’image et le son mais aussi webcam. Doc ici

Le résultat est fluide
Vous pouvez choisir la sélection à capturer, soit tout l’écran ou soit une seule fenêtre ou une zone sélectionnée.
Vous pouvez mettre une loupe qui s’affiche en dessous de votre souris.
L’application vous permet aussi d’enregistrer image, vidéo, son de votre webcam.
Vous pouvez mettre un compte à rebours avant l’enregistrement.
Dans les options vidéo, vous pouvez choisir le nombre d’images par secondes.
Vous avez aussi le choix d’afficher ou non le curseur de la souris.
Bordure de retour image webcam sur desktop peuvent s’enlever (clic droit image)

40. EasyScreenCast dans extension à activer pour tester. Marche très bien aussi mais sans webcam.

41. Sauvegardez avec Backup Dejà-dup. Utilitaire de sauvegarde très simple. Interface graphique pour l’outil duplicity, Déjà Dup a pour but de cacher les complexités relatives à une bonne façon d’effectuer des copies de sauvegarde (chiffrement, sauvegardes locales ou en réseau, fréquence de la prise des sauvegardes…) pour se concentrer sur l’essentiel : effectuez des sauvegardes de votre système et de vos données personnelles de manière sécuritaire, complète et fiable. Doc ici

42. Nautilus avec les nouvelles icônes Yaru Ubuntu que j’ai laissé. Pourquoi en changer. Elles sont superbes.

43. Pour la Voyager – GE 18.10,18.10.1,18.10.2, je n’ai pas mis tous les liens, Walls/Vidéos comme pour Voyager 18.04 LTS. Juste le lien du site Voyager dans nautilus. Ça me semblait trop lourd pour une première version en Gnome Shell.

44. Pour la version 18.10.3 avec lien direct vers Gnome-extensions et lien direct pour le site.

45. Site Voyager, allez à la section 18.10 tutos et téléchargement

46. Réglages des thèmes icônes, styles, curseurs, shell, images arrière-plan et écran de verrouillage. Icône Ajustement Blanche et sélecteur vert.

47. Paramétrages extensions arrière-plan avec sélection Walls officiels

48. Pour changer les dimensions de L’écran, aller dans System Settings/Periphériques/Ecrans

49. TV HDMI. Aller Dans Paramètre système → Périphériques → Écrans et appliquer selon vos besoins en clonant par exemple votre écran pc sur la TV.

50. Audio HDMI. Aller sur Audio panel icône et sélectionner Haut-Parleurs/Audio HDMI

51. Paramétrages Générales par défaut de Gnome Shell

52. Box Voyager (icône B sur Dash to dock) avec des options légères mais nécessaires.

53. Infos net conky dans la Box Voyager (icône B) à Net Speed. Pour la désactiver validez à nouveau.
 
 
54. Conky control dans la Box Voyager pour la la gestion de conky dont j’ai gardé une partie et pas d’autres. Certains sont cependant à corriger vous même, les créateurs ne faisant plus de mises à jour. Mais le tout marche bien.
 
 
55. System Infos basé sur neofetch agrémenté logo Ubuntu avec en un clic les infos utiles dans la Box Voyager.
 
 

56. Réparation dans la Box Voyager.

Restore Gnome-Shell
Purge Cache Home
Purge Cache Pulse audio
Restore Lost Data
Conky configuration
Restore Plymouth GDM3 Grub Voyager
Bash aliases + Meteo et Lune

57. Night Mode dans Box Voyager

58. Dark Mode dans Box voyager.

59. Night Mode automatique programmable que pour la version GE 18.10.1. Voir ici vidéo le fonctionnement avec crontab.

60. 3 modes rajoutés :

Mode Automatic
Change Hours
Stop Automatic

61. Les changements d’heures se font dans nano. Ne changer que les numéros horaires et ne touchez pas au * pour les débutants.

7-19 mode Day (7h du matin à 19h du soir)
20-23 mode Night (20h du soir à 23h)
0-7 mode Dark (Minuit à 7h du matin)

Commandes de base nano doc ici

Pour sauvegarder dans Nano, vous devez employer des raccourcis clavier.

Pour écrire dans un fichier ou le sauvegarder, utilisez Ctrl–o
Pour quitter Nano, Ctrl–x
Pour rechercher dans le fichier, Ctrl–w

62. Minitube pour Youtube qui marche bien en remplacement de smtube qui marchait plus surtout pour les liens musiques.

63. Mintube. Soit chercher en Search pure et direct soit, par l’onglet “Parcourir”. Puis choisir par thèmes “Les plus populaires” Musique” “Jeux vidéo” “Films et animations” “Humour” … Si le logiciel marche plus, télécharger et installer le nouveau deb lien ici. Choisir Ubuntu/Debian et ouvrir un terminal clic droit à l’endroit du deb et faire dpkg dans le terminal. La version présente sur la 18.10 est la 2.9 de novembre 2018.

64. J’ai intégré 2 scripts dans nautilus scripts. Images modifiées de png en jpg et HashCheck.iso. Plus les scripts téléchargés et intégrés pour redimensionner images, compresser png et jpg, tool pdf, chiffrer documents, ouverture en root nautilus. Vous pouvez trouver des scripts qui marchent plus ou moins bien ici

65. Créer une section nouveau document dans le menu contextuel au clic-droit pour avoir txt odt word doc…Voir vidéo ici ou ci-dessous. Attention que pour la 18.10.1 GE

66. Aller dans la box Voyager/Reparation et sélectionner Enable ‘New Document’ right-night menu Nautilus.

67. Changer la couleur des dossiers. Clic-doit icône dossier et sélectionner Folder’s color. Aller à Default pour supprimer .Voir vidéo ici. Attention que pour la 18.10.1 GE

68. Ajouter des symboles sur des fichiers. Clic-doit fichiers et sélectionner File’s emblem. Aller à Default pour supprimer. Voir vidéo ici. Attention que pour la 18.10.1 GE

69. Meteo dans terminal suffira de taper meteo comme aliase dans un terminal et pour changer la ville ou lang voir ci-dessus allez dans la Box Voyager/Recupération/bash aliases + meteo et changez Paris et la lang puis enregistrez. Ou bien mettre le code à trois chiffres d’un aéroport. Si vous ne mettez rien, la ville la plus proche de vous sera sélectionnée automatiquement en fonction de votre adresse IP. Pour les villes avec un espace, pensez à le remplacer par un + ; par exemple, pour la météo à San Francisco, il faudra taper : San+Francisco Source ici

70. La lune aussi avec ses différentes phases. Suffira de taper moon ou lune comme aliases dans un terminal.

71. Tiling option. Agencement automatique vertical ou horizontal par glissement fenêtres. Très pratique et très bien fait.

72. GNOME Boxes est un logiciel libre (licence LGPL v2) de l’environnement GNOME permettant d’accéder à des machines virtuelles ou distantes. doc ici

Terminal :
install gnome-boxes

73. GNOME Boxes avec Voyager 18.10.2

74.  Versions 18.10 et 18.10.1. Problème avec message  : E: Sub-process /usr/bin/dpkg returned an error code (1)”

Si vous avez ce problème sur terminal :
gnome-shell-common
gnome-tweaks
gnome-shell
gnome-tweak-tool
E: Sub-process /usr/bin/dpkg returned an error code (1)”

Aller ici et faire :
Terminal :
sudo dpkg --configure -a
sudo apt-get install -f
sudo apt autoclean
sudo apt remove

Si cela marche pas ;
Method 4: Remove post info files of the troublesome package
Terminal :
sudo mv /var/lib/dpkg/info/gnome-shell.* /tmp
sudo mv /var/lib/dpkg/info/gnome-shell-common.* /tmp
sudo mv /var/lib/dpkg/info/gnome-tweaks.* /tmp
sudo mv /var/lib/dpkg/info/gnome-tweak-tool.* /tmp
sudo apt update
sudo apt upgrade

source ici

75.  Versions 18.10 et 18.10.2. Problème avec message  : E: Sub-process /usr/bin/dpkg returned an error code (1)” et gdm3.css

Terminal :

sudo mv /etc/alternatives/gdm3.css /etc/alternatives/gdm3.css.backup
sudo apt-get install gnome-shell-common --reinstall
sudo apt-get install -f

 

La nouvelle version 18.10.3 corrige ce problème. A bientôt

*

*

Vous aimez Voyager … Vous pouvez faire un don du montant de votre choix pour aider à sa création et aux différents frais, serveur… Merci à tous

Faire un don

*
*
]]>
https://voyagerlive.org/voyager-ge-18-10-gnome-shell/feed/ 42 15031
Politique de confidentialité https://voyagerlive.org/politique-de-confidentialite/ Mon, 17 Sep 2018 09:02:15 +0000 https://voyagerlive.org/?page_id=14687 Politique de confidentialité de Voyager

Pour se conformer au RGPD, acronyme pour Règlement Général pour la Protection des Données en
vigueur à partir du 25 mai 2018, Voyager a donc mis en place cette page décrivant sa politique de
confidentialité. Sont ainsi énumérés ses droits et devoirs, mais aussi la politique de gestion des
données personnelles de ses utilisateurs. En parcourant le site Voyager , vous acceptez ce qui est
décrit ci-dessous. Néanmoins, vous avez un droit de rectification et de suppression sur vos
données personnelles.

Qui sommes-nous ?

L’adresse de notre site Web est : https://voyagerlive.org/

Utilisation des données personnelles collectées

Aucune donnée personnelle n’est transmise à quiconque. L’adresse de courriel saisie lors de l’envoi d’un commentaire ne sert qu’à vous identifier comme l’auteur d’un commentaire.

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables.

Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Si vous êtes un utilisateur ou une utilisatrice enregistré·e et que vous télécharger des images sur le site web, nous vous conseillons d’éviter de télécharger des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les visiteurs de votre site web peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an.

Si vous avez un compte et que vous vous connectez sur ce site, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur.

Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé.

En modifiant ou en publiant un article, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’identifiant de l’article que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site.

Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Ce site collectent des données comme l’indique le bandeau lors de votre première visite, à des fins de statistiques.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Durées de stockage de vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération.

Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’enregistrent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom utilisateur ou utilisatrice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Transmission de vos données personnelles

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.

Informations de contact

Pour toute demande, vous pouvez contacter l’éditeur du site via la page de contact.

]]>
14687
Parental Control – Internet Security https://voyagerlive.org/voyager-fs-18-04-1-family-shield/ https://voyagerlive.org/voyager-fs-18-04-1-family-shield/#comments Sun, 09 Sep 2018 02:38:07 +0000 https://voyagerlive.org/?page_id=14530

Protégez vos enfants sur internet

Bonjour à tous.
Je vous présente le nouveau script Contrôle parental – Internet Security pour toute la famille et adaptable à tous les âges.C’est un script automatisé simple d’installation basé sur CTparental dont le Projet est ici (merci à lui) et qui s’installera dans un terminal sur toutes les Voyager 18.04 LTS. Vous n’aurez rien à faire sinon de copier coller une simple commande notée ci-dessous. Ce script bash fait suite à plusieurs demandes de Famille pour la protection des enfants sur internet. Le but : avoir enfin une protection le plus fiable possible et pas trop compliqué à gérer dans ce monde numérique de plus en plus ténébreux. Comme j’étais d’accord, j’ai donc commencé le projet bouclier Familial. Après plusieurs tests du style OpenDNS et autres systèmes j’ai préféré CTparental pour sa souplesse d’options bien que plus complexe à manier. J’ai toutefois simplifié la chose avec plein de raccourcis dans la Box Voyager. Voir ci-dessous vidéo.

Vidéo installation / suppression Contrôle Parental – Internet Security

Avant de commencer à utiliser CTparental, il faudra créer un ou plusieurs comptes utilisateurs standards sans droit d’administration sur votre ordinateur pour les enfants. Avoir des comptes distincts permettra de gérer différemment le contrôle parental selon l’âge des enfants et leurs besoins avec la possibilité de choisir le temps passé sur Internet. Pour créer des comptes enfants, c’est simple, aller dans Gestionnaire de paramètres/Utilisateurs et groupes/Ajouter un compte à gauche du logiciel.

Si vos enfants ont passé les 10 ans il est conseillé de mettre un mot de passe bios et de désactiver le boot sur support USB ou CDROM et un mots de passe sur grub aussi.

Garder secret votre mot de passe. Très important.

Attention avertissement selon le créateur : “Ne comptez pas les arrêter au-delà de 16 ans, ils sauront comment passer outre tout ça, bien que ça les ennuiera un petit moment donc autant les faire réfléchir un peu .
Dans tous les cas ce n’est qu’une sécurité pour éviter qu’ils ne grandissent trop vite, mais elle ne remplace pas l’accompagnement des parents, le petit coup d’œil de temps en temps et le dialogue.”

Principales fonctions :

1. Filtrage par Blackliste ou par Whiteliste. Utilisation de la liste de “Toulouse”
2. Filtre par Catégories.(addiction, games, etc..).
3. Filtre personnalisé de sites.
4. Filtre Personnalisé de sites à laisser accessibles même s’ils sont présents dans une des catégories que l’on veut bloquer.
5. Réglages des heures de connexions autorisées par utilisateur.
6. Réglage du temps max de navigation des utilisateurs.
7. Nombres de minutes de connexions max par jours autorisées.
8. Groupe de personnes privilégiées ne subissant pas de filtrage web.
9. Notifications des Utilisateurs toutes les minutes durant les 5 dernières minutes avant déconnexion.
10. Dansguardian (extentions + type mime paramétrable via l’interface.)
11. Privoxy (paramètre non disponible via l’interface.)
12. Force SafeSearch google,youtube.com,duckduckgo,bing,qwant
13. Blocage de moteurs de recherches jugés non sûr comme search.yahoo.com.
14. Ajout du mot de passe grub2 , le mot de passe est persistants, après un update-grub ou une mise a jour grub2. le clavier bascule en qwerty pour le paramétrage du login mots de passe grub2 cela évite les problèmes de caractère impossible a faire avec le clavier qwerty du menu grub2.
15. Fonctionne avec firefox,midori,chromium …
16. Gestion de règles personnalisées pour iptables. Activé avec sudo CTparental -ipton
17. Interface WEB.https://admin.ct.local.
18. export/import de configuration.
19. Multi-langues, actuellement supporte en_US , fr_FR , es_ES , par défaut prend les paramètre systèmes ou en_US si le système est dans une langue non supportée, mais la langue peut être forcée, en ajoutant ou modifiant le paramètre LANG=fr_FR.utf8 dans /etc/CTparental/CTparental.conf.

Script Installation

Contrôle Parental – Internet Security

Attention Version FS-01
Uniquement pour les Versions Voyager 18.04.1 LTS

Commande en un clic. Copier la ligne ci-dessous selon votre version et la coller dans un terminal qui se trouve en bas à côté de Firefox pour les débutants et laissez-vous guider après avoir appuyé sur la touche [Entrée] et indiqué votre passeport (mot de passe). Tout est automatisé. A la fin, tous les dossiers créés seront supprimés. C’est simple et rapide. Redémarrez la session pour rendre le tout actif si problème.

INSTALLATION

TERMINAL :

cd && wget -c https://sourceforge.net/projects/voyagerlive/files/FS-01.tar.gz && tar xvzf FS-01.tar.gz && sudo ~/FS-01/install.sh

***

DESINSTALLATION

TERMINAL :

cd && wget -c https://sourceforge.net/projects/voyagerlive/files/FS-01.tar.gz && tar xvzf FS-01.tar.gz && sudo ~/FS-01/desinstall.sh

***

Attention Version FS-02
Uniquement pour les Versions Voyager 18.04.2 LTS et Voyager 18.04.1.1 LTS

Commande en un clic. Copier la ligne ci-dessous selon votre version et la coller dans un terminal qui se trouve en bas à côté de Firefox pour les débutants et laissez-vous guider après avoir appuyé sur la touche [Entrée] et indiqué votre passeport (mot de passe). Tout est automatisé. A la fin, tous les dossiers créés seront supprimés. C’est simple et rapide. Redémarrez la session pour rendre le tout actif si problème.

INSTALLATION

TERMINAL :

cd && wget -c https://sourceforge.net/projects/voyagerlive/files/FS-02.tar.gz && tar xvzf FS-02.tar.gz && sudo ~/FS-02/install.sh

***

DESINSTALLATION

TERMINAL :

cd && wget -c https://sourceforge.net/projects/voyagerlive/files/FS-02.tar.gz && tar xvzf FS-02.tar.gz && sudo ~/FS-02/desinstall.sh

***

Tuto

Contrôle Parental – Internet Security

Copier Coller la commande ci-dessus pour installation ou désinstallation. Tout est automatisé. On vous demandera votre mot de passe pour sudo.

Cliquez sur OUI pour enregistrer les règles IPv4 puis IPv6. Ce sont les règles iptables pour le pare-feu sous Linux.

Cliquez sur OUI pour console-data

Choisissez un identifiant qui permettra de se connecter à l’interface de configuration de CTparental

Choisissez un mot de passe que votre enfant ne connaît pas et confirmez le.

Une fois terminé le script aller dans  Box Voyager clic droit bureau ou icône œil sur panel droit.

Sélectionner Parental Control dans la box Voyager

Parental Control

CTparental Configuration avec 5 options

CTparental Configuration Firefox
(Firefox par défaut international)

CTparental Configuration Voyager Firefox
(Firefox avec option Fr icône globe sur panel gauche)

CTparental Configuration Private Firefox
(Firefox Private international icône masque sur panel gauche)

Login Passport reset
(Recréer votre identifiant et le mot de passe)

Grub Passport
(Protéger l’accès aux paramètres avancés de GRUB au démarrage de l’ordinateur par un mot de passe.)

Entrer votre login et mot de passe (Firefox défaut et Firefox Voyager)

Entrer votre login et mot de passe (Firefox Private)

Page filtrage par Blacklist

Dans CTparental, les listes sont classées dans des catégories. Par défaut, les indispensables sont déjà sélectionnées (contenus pour adultes, sites malveillants,…). Aussi, si vous cliquez sur une catégorie vous pouvez avoir les explications de ce qu’elle comprends. Maintenant, à vous de faire votre choix. Faudra activer la mise à jour des listes en vert.

Si le Filtrage marche pas sur internet désactiver/réactiver le filtre dans onglet rouge.

Si vous n’avez pas de listes cochées par défaut, sélectionner init catégorie en haut dans onglet bleu.

Page filtrage par Blacklist conséquente. Faite votre choix. Pour toute modification, faite enregistrer en bas de la page.

Exemple accès refusé.

L’option Safesearch de plusieurs moteurs de recherche (Google, youtube, bing, Duckduckgo et Qwant)proposent de filtrer les résultats de recherche en n’affichant pas les résultats inapproprié pour des enfants. A activer ou pas

Contrôler le temps que votre enfant pourra passer sur l’ordinateur mais aussi sur internet.

Nouveau Wall pour le script Voyager FS – Family Shield  nommer fs.png dans le stock wallpapers.

Sources de travail pour le script et le tuto ici 1 2 3

***l

En espérant que le script Voyager FS – Family Shield conviendra pour une bonne protection des enfants et de la famille, à bientôt pour cette nouvelle aventure familiale.

 

]]>
https://voyagerlive.org/voyager-fs-18-04-1-family-shield/feed/ 1 14530
Donation https://voyagerlive.org/donation/ Thu, 06 Sep 2018 21:24:35 +0000 https://voyagerlive.org/?page_id=14435

Vous aimez Voyager
Vous pouvez faire un don du montant de votre
choix. Pour aider à sa création et aux différents
frais comme la location serveur, matériel
informatique…

Chaque aide est un pas en avant
pour poursuivre cette formidable aventure.

Utilisez facilement une carte de paiement, une carte de crédit ou un compte PayPal sécurisé en appuyant sur le bouton Donate en Euro, USD ou JPY.

Ou contactez-moi. Merci à tous pour votre soutien.

EURO


USD



JPY



]]>
14435
Voyager 9 Debian https://voyagerlive.org/voyager-9-debian/ Thu, 21 Jun 2018 12:38:49 +0000 https://voyagerlive.org/?page_id=14070
*
VIDEO VOYAGER 9 Debian Stretch >
LIST VIDEOS VOYAGER 9 Stretch >
VIDEO Voyager 9 Stretch Español >
Video Startpages Video/Son  >

Bonjour à tous,

Je vous présente la nouvelle Voyager 9 basée sur Debian Stretch 9 Hybrid firmware nonfree et free. Une version construite autour du nouveau bureau Xfce 4.12 couplé au kernel 4.9.0-3. Toute la structure Voyager a été recodée au propre, les scripts améliorés pour accueillir l’environnement xfce 4.12 et toutes ses composantes. Une version Voyager 9 qui a pour but de rendre disponible les dernières améliorations de xfce sur Debian pour les machines récentes et anciennes avec une nouvelle ergonomie déjà présente sur Voyager 16.04.2, de nouveaux thèmes, logiciels et scripts. Voyager 9 a été testé sans problème apparent. Gparted sera cependant à votre disposition dans Thunar live pour faire vos partitionnements, si vous avez des problèmes avec le système de partition de Debian. Un tuto sera aussi présent dans Thunar live en Français et Anglais pour vous aider dans ses premiers pas.

Trois versions seront présentées dont 2 en amd64 bits. Une compatible EFI et l’autre en Grub-pc non efi. Plus une 3ème version en 686-pae pour i386. Attention, depuis Stretch, Debian ne prend plus en charge les anciennes configurations en 586, faudra installer Jessie pour cela.

Une innovation a été intégrée pour les 3 versions Voyager 9. La possibilité d’installer Voyager de façon quasi automatique par le boot install avec fichier preesed intégré avec ~sudo à la place de #su pour le root ou en version standard Debian par le live dans Thunar avec toutes ses étapes successives et #su comme root.

Attention, je le répète, mais cette Voyager 9 n’est pas faite pour les débutants voulant se lancer vers Debian et ne connaissant pas grand chose à linux. Par contre, vous pouvez toujours essayer la 9 en live pour voir de quoi il s’agit. Mais pour l’installation, attention, si vous êtes vraiment pas sûr, je conseillerais plutôt, soit de l’installer sur une machine annexe pour la tester soit de prendre avant une Debian officielle basique mais instructive qui permet de se faire la main et d’apprendre avec l’aide du forum Debian. Pour conclure, l’important pour moi est de toujours donner à voir et saisir une autre expérience de Debian sinon autant prendre la Debian officielle qui est très bien et que je recommande vivement. Merci de toujours suivre l’Aventure Voyager.

La distribution Voyager 9 se veut multiplate-forme, épure, rapide et souple avec une touche d’esthétique, un je ne sais quoi d’inspiré dans le numérique afin que le temps passé sur son système soit plus agréable. Voyager et Xfce font causes communes par la légèreté et la souplesse recherchées dans un environnement logiciels qui soit le plus libre possible.

Pour les logiciels, on retrouvera entre autres, Plank, Conky, Smtube, XBMC Kodi Media Center, Vlc, Parole, Gimp, Clémentine (audio), Covergloobus, Gradio (radio), Xfdashboard, Kazam, Transmission, Logiciels (Gnome-software), Disques, …A été intégré une partie Terminal avec Terminator couplé à Ranger, Moc Audio et pour les infos système, le nouveau I-nex. Un antivirus avec Clamav et une section Réparation basique mais utile pour les premiers secours en cas de problèmes. Vous pourrez compter aussi sur Pitivi (vidéo editor), Pulse audio Equalizer, Cheese, Impulse, Screenlets, Deja-Dup (backup), Bleachbit (clean), Pare-Feu Gfuw, Corebird (Twitter), Icedove version (Thunderbird) Debian, Firefox Debian, Pidgin, LibreOffice, Gthumb, Kupfer, Calendar Gnome, Keepassx, Mintstick (usb), Gnome Encfs Manager (coffre-fort), et bien d’autres logiciels, des styles repensés Voyager 9 Debian avec des Thèmes Icônes types, des modules Firefox à portée de clic comme Flash, Ublock Origin…Pour terminer une floraison de Walls Thèmes contrôlés avec une Box Walls spécial Voyager comme pour les Conkys. De plus, on se retrouve avec tout le système Debian Stretch minimum, logiciels types, mis à jour du dernier Debian Stretch encore instable… capable de s’installer sur tous les ordinateurs, vieux, sans ressources ou puissants car tout est réformable et simple.

Question ?

Pour toutes les questions relevant de cette version 9 qui n’est qu’une puissante personnalisation construite autour d’une Debian pure et dure ou quasiment rien a été changé dans les profondeurs, j’espère donc que vous comprendrez que pour Debian, il vous faudra aller sur le site de Debian car j’aurais ni le temps ni la force d’expliquer Debian aux novices, je ne répondrais donc que sur les fichiers relatifs à Voyager dans Debian. En résumé, pour le forum Debian, vous pouvez aller ici ou ici pour les questions Debian. Ils sont très bien et disponibles mais attention, soyez toujours respectueux de la disponibilité des gens. Vos demandes doivent être intelligentes et modérées. Vous avez aussi le forum Voyager ici et aussi sur la Startpage du navigateur Firefox des liens Debian utiles sont à votre disposition au module « Linux ». Au risque de me répéter, ici je répondrais que sur les fichiers Voyager dans Debian. Car vous comprendrez bien que je n’aurais pas le temps de m’occuper du reste. Nous sommes pas à l’école du libre avec formations dédiées pour chacun d’entre vous et je n’hésiterais pas à supprimer le compte de toutes personnes allant à l’opposé de l’esprit du libre comme je le constate trop souvent, malheureusement. Merci.

Voyager 9 Release date Juin 24 , 2017

64 BITS
USB/DVD 1.8 Go

EFI

Download efi 64

GRUB-PC (gpc)

Download gpc 64

32 BITS
USB/DVD 1.7 Go

GRUB-PC (gpc)
686-pae

Download gpc 32

Versions 64/32bits – Update 24/06/2017 (Stretch 9)

Torrents

Others Voyager

Les versions étiquetées LTS indiquent un ‘Long Term Support’ (pour support de long terme).
Cela signifie que leur support sera maintenu durant 5 ans pour les stations de travail

***

Empreinte ISO

MD5SUM efi 64bits : 6f552ceb8330ca3b1b423ee9dff5507e
MD5SUM gpc 64bits : 4352baad55f1aa8aafc207db9ad162c4
MD5SUM gpc 32bits : 1e9078a4fc081d353961f3c191f1591e
Calculer md5sum. En ligne de commande ouvrir terminal (clic droit) dans dossier iso et coller :
md5sum Voyager-9-Debian-efi-amd64.iso
md5sum Voyager-9-Debian-gpc-amd64.iso
md5sum Voyager-9-Debian-i386.iso

Installation

IMPORTANT

2 possibilités
1er choix
live + install Debian
Défaut installation Debian stretch
avec # su root
 

2ème choix
boot + install debian
Defaut installation Voyager en partie automatique (preseed Voyager)
avec # sudo root
Sources-list voyager Debian

VOYAGER 9 EFI 64 BITS
vérification efi terminal :
ls /sys/firmware |grep efi

UEFI compatible, pour booter le live iso, désactivez le securite boot au bios de votre machine. Accédez à votre “BIOS UEFI”. Vérifier qu’il existe une option où vous pouvez désactiver le “Secure Boot”, et que vous n’êtes pas en mode “Legacy” ou “CSM “. Normalement ce n’est pas le cas, mais il est important de le vérifier. Ensuite préférez installer la 9 en EFI par le live. Aucun problème sinon, la possibilité que la partie windows ne soit pas reconnue au démarrage. Si c’est le cas, pour faire reconnaître Windows au boot, une fois sur votre nouvelle installation de la 9 ouvrir un terminal et passer en root et faites :

@debian:~$ su
root@debian:~$ update-grub

ou

@debian:~$ sudo update-grub

VOYAGER 9 NO EFI 64 BITS
Pour GRUB-PC compatible aucun problème d’installation sur machine no UEFI.

SSD HDD

INSTALL SUR DD ou SDD

Laissez Voyager s’installer à côté d’un autre OS, mais préférez le faire manuellement, surtout si on a plusieurs partitions occupées pour éviter les risques d’erreurs. Choisir manuel dans l’installateur de debian X et

Créez une partition point de montage / en ext4 (formater)un swap (une fois 1/2 votre ram)

Login : user
mot de passe : live

Logiciels USB

Pour faire une clé usb, prendre mintstick déjà installé sur voyager ou télécharger ici. Si vous êtes sur windows, prendre ce logiciel linuxliveusb ici ou Rufus ici Sinon, en DVD gravez bien en petite vitesse, dvd non usé…

Stretch Kernel Panic on Startup (dvd)
ici ou ici

Si erreur au boot impossible de monter can not mount /dev/loop0 (/cdrom/casper/filesystem.squashfs)

Il faut remettre à zéro l’amorce de ta clef avant d’y réinstaller une nouvelle iso. Donc depuis un linux quelconque, lancez d’abord dans un terminal :

sudo fdisk -l

pour identifier à coup sûr la lettre X attribuée par le système à ta clef /dev/sdX, puis lancer

sudo dd if=/dev/zero of=/dev/sdX bs=512 count=4096

en remplaçant X par la lettre trouvée précédemment.

En général c’est sdb. Ensuite reformatez la clé avec minstick sur voyager par exemple. Testez sur une de mes clés qui avait ce problème tout le temps et tout passe maintenant.

Clé USB

Créez clé USB en ligne de commande
Référence de votre clé avec usb monté
Terminal :
su ou sudo :

fdisk -l

Si sdb(X) comme référence clé

Terminal :
su ou sudo :

dd if=Voyager-9-Debian-efi-amd64.iso of=/dev/sdb(X) && sync
dd if=Voyager-9-Debian-gpc-amd64.iso of=/dev/sdb(X) && sync
dd if=Voyager-9-Debian-i386.iso of=/dev/sdb(X) && sync

Packages Retro-upgradés

Packages Retro-upgradés

Package: mugshot
Pin: version 0.2.5-1
Package: pulseaudio-equalizer

*

Bug répertorié chez Debian

Parfeu ( firewall) le gui gufw ne s’ouvre pas. Ouvrir un terminal :

su ou sudo

apt-get install net-tools

xfce panel switch

Packages exotiques non Debian Stretch bêta

covergloobus (music applet)
gluqlo (screensaver)
gradio (radio)
mintstick (usb)
i-nex (infos)
xfdashboard
xfpanel-switch
pulseaudio-equalizer
smtube

Tuto en construction

Voyager 9 avec plein de nouveautés et des nouveaux thèmes adaptés à Debian

Thème Standard Voyager sobre et sombre pour bien détacher les conkys et les panels icons.

Ici en  Live dans Thunar l’installeur Debian , Gparted pour partitionner vos espaces et un petit tuto spécial bêta voyager avec photos surtout pour les débutants.

Tuto spécial bêta dans le live Voyager en FR et US

Il y aura 5 nouveaux thèmes avec 4 wallpapers chacun comme celui-ci.

Ou celui-ci avec le terminal xfce.

Nouveaux thèmes regroupés comme d’habitude dans la Voyager Box avec la Série Go One ! Et toutes les Voyager 9 Debian.

La box Voyager avec une nouvelle section Langages. Voir ci-dessous.

Traduction de Firefox, LibreOffice et Icedove dans plus de 40 langues depuis la Box Voyager. Une nouveauté que je viens juste de finir et qui manquait à Debian. L’ installation se fait via le terminal, suffira de cliquer sur sa section langue et ensuite de mettre son passeport. Pour certains pays, il manquera des traductions cependant.

Xfdashboard

CTRL + X
ou
Icônes Actions

Xfce Panel Switch

Full
Mi Full
Minimal
Extra Minimal

Securité – Chiffrer vos communications
GPG – GnuPG ou GNU Privacy Guard avec GPA (interface pour GPG)

Sharing Private GPG Keys with GnuPG Privacy Assistant (GPA)

Cliquer droit sur votre ficher, sélectionner icône clé verte GPG et GPA, l’interface pour GPG s’ouvrira. A vous de créer ensuite votre clé et de chiffrer votre communications. C’est très simple à faire et pratique.

Coffre fort – Safe

Créer un coffre fort pour protéger vos données avec gnome-encfs-manager à activer au panel gauche, icône cadenas. Cryptkeeper n’étant plus proposé dans les sources. Tuto ici

*

Wallpapers Voyager 9 avec Nougat 7.1.1 LineageOS xks

Cyanogenmod-logo

CyanogenMod. Le libre dans votre smartphone.xks
Comment j’ai dégooglisé mon smartphone Android ? xks

______________________

A bientôt et merci de toujours suivre l’aventure voyager ici en 9 Stretch.

]]>
14070